Une tétée dans l’urgence… {Concours mamaNANA}

Ce qui est chouette avec l’allaitement, c’est que l’on a toujours le casse-croûte du lardon toute prêt à portée de soustif. Ce qui est moins cool par contre c’est qu’au tout début de la vie d’un bébé, on ne peut pas trop anticiper le moment où il faudra dégainer son nibard. Parfois il va attendre 2 heures avant de hurler à la mort pour qu’on le nourrisse. Parfois il va ronfler pendant 5 heures et toi tu vas avoir la mamelle lourde. En général, tu es relativement dispo pour répondre à la demande dans les plus brefs délais. Mais il y a des fois où tu dois sortir l’artillerie alors que ce n’est pas vraiment le moment opportun.

Genre, lors d’un mariage, en plein milieu de l’église. Il était 15 heures, le Niminus avait même pas 3 mois et était censée siester pénarde dans sa poussette pendant la cérémonie, sauf que bien entendu, ça ne se passe jamais comme on l’avait prévu avec un lardon. Elle s’est mise à pousser des petits gémissements de plus en plus insistants pendant l’échange des consentements, et pour ne pas ruiner le moment, il n’y avait qu’une solution : lui coller un truc dans le bec, là, tout de suite. Seulement, bougre de dinde que je suis, qui dit mariage dit tenue de fête pas du tout confortable ni pratique pour allaiter. Et bingo, j’étais en robe. Allaiter en public en soulevant discrètement le T-shirt ça passe, mais là il fallait soit que je me retrouve en culotte dans l’église (sous les yeux du petit Jésus), soit que je sorte le matos par le haut, exhibant alors mon néné à la vue de tous les fidèles (et du petit Jésus). Cette deuxième option me sembla encore la plus commode. Et c’est alors que l’Homme eut une idée de génie (fait assez rare pour que cela soit relevé) pour m’offrir un peu d’intimité tout en suivant les festivités. Et c’est ainsi que le Niminus prit sa tétée dans un confessionnal.

Venons-en à la partie que vous attendez toutes : le concours de cette semaine s’adresse aux mamans (ou futures mamans) allaitantes et vous est gracieusement proposé par mamaNANA, boutique de super fringues de grossesse et d’allaitement! Ils te proposent de remporter ce super top de grossesse et d’allaitement taille et couleur au choix, d’une valeur de 44.60€ (je te l’avais dit que c’était du cadal de compèt!)

Un petit clic ici pour plus de détails!

Le modèle a été suggéré par la gentille Sophie et validé par mes soins, et crois moi que du haut d’allaitement merdique j’en ai eu mon lot. Celui-ci semble avoir un accès au sein optimal, tout en camouflant ton ventre flasque de jeune accouchée. Le must de l’été!

Voici comment tenter ta chance :

Laisse moi un commentaire là en dessous, en me racontant ta propre anecdote de tétée dans l’urgence. Que ce soit dans la salle d’attente du médecin avec le vieux vicelard qui te reluque les miches ou sur le siège du coiffeur avec l’alu dans les cheveux (histoire vraie), on veut tout savoir!

Les participations pourront être postées jusqu’au dimanche 30 juin. Ensuite, Sophie et moi choisirons nos 5 préférées, et ce sera toi cher public qui votera pour ton anecdote préférée via ma page facebook pour désigner celle qui mérite le plus de gagner ce mirifique atour. Bonne chance à toutes, et faites-nous rire!

Attention : n’oubliez surtout pas de me laisser une adresse mail.

Un grand merci à Sophie et mamaNANA pour leur générosité!

(5039)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

50 comments

  1. Anne pas aigrie says:

    Alors, la plus urgente, ça a ete à la poste, avec une file d’attente monstrueuse… Heureusement, bebe plus vraiment nourisson, installé dans le sling. Et donc debout, je l’ai installé en position à hauteur du nichon. Ni vu ni connu…
    J’ai pratiqué aussi chez le coiffeur avec l’alu dans les cheveux, le centre commerciale ou la salle d’attente d’un toubib 😉

  2. Raphsel95 says:

    Moi aussi j.ai allaite dans une église!!! En pleine messe, le choupougnou qui réclame et hop le sein. Mais les bruits de déglutition et succion à la messe c’est pas toujours discret pour les voisins …

  3. LylieM says:

    Haha, ma tétée d’urgencfe : au centre commercial. La copine qui m’accompagne fait fie de l’heure qui tourne et de la tétée qui arrive… C’était sans compter que bébé se réveille plus tôt et de mauvais poil ( a comprendre : hurlement dans l’écharpe, genre il va mouriiiiiiiiiiiir ). Je sors du magasin et je me trémousse dans un coin ( sous l’escalator, les toilettes étant a l’autre bout ) pour tenter de minimiser le nichon a l’air et installer bb … c’était encore une fois sans compter sur la participation active et musclé de ma souri qui en avait assez d’attendre. Il poussait des pieds, des mains et tentait de se jeter en arrière, moi penché en avant et les passants autour, interloqué. Y ‘en a même un qui s’est arrêté dubitatif, pour voir ce que je faisais …

  4. Aurelie says:

    Ben moi c’est chez l’esthéticienne, en pleine épilation du…maillot 😉 Pas très glam mais quand il y a urgence mes titis sont toujours dispos!

  5. LALO says:

    Une tétée insolite pour moi ! bébé trop mignon ne pleure pas lorsqu’il a faim mais gémi limite et fait des grimaces ce jour la arrivée à la piscine il fait son cirque habituel mais ajoute une dance mémorable dans l’eau trop choupinoux !! J’attends le deuxième et espère gagner ce jolie top bisous à toutes.

  6. Deedeen says:

    Jusqu’ici, il n’y en a eu qu’une vraiment dans l’urgence: dans le train, bondé bien sûr car une classe de gentils ados suisses-allemands avaient décidés de revenir de camp pile en même temps que je devais prendre le train avec Pain d’épices, 3 ans et demi et Leckerli, 3 mois tout pile dans sa poussette (va savoir pourquoi je me suis dis que ce serait plus pratique que l’écharpe (faisait très chaud faut dire) (pis bon j’ai pas encore récupéré tous mes neurones perdues pendant la grossesse visiblement). Le Mini hurlait déjà quand je prenais mon billet à l’automate, j’essayais de temporiser à coup de « oui je sais tu as faim mais là je prends mon billet et ensuite le train va arriver, tu pourras têter dans le train mon loulou ». Et là le train arrive, je monte dedans ou plutôt je fais monter la Grande puis je fais genre « chasse-neige » avec la poussette au milieu des valises de ces jeunes-gens histoire de pouvoir m’y mettre aussi. Et là j’ai bébé qui hurle à la mort dans la poussette, au milieu du wagon, zéro place assise, zéro ptit bout d’escalier où poser mon mini-cul, ya juste un ptit bout de moquette disponible pour Pain d’épices, vas-y ma chérie assied-toi. J’ai dégainé le néné ni une ni deux sous le regard ébahi (mais aussi assez endormi, zavait dû faire la fête le soir d’avant ces charmants ados), debout au milieu de cette apocalypse de sacs de sports et autres valises à roulettes.
    Mais le pire c’est qu’on sortait à l’arrêt suivant, c’est à dire 5 minutes après être montés dans cette boite à sardines sur rail, qu’évidemment Monsieur Leckerli n’avait pas fini, et que tous ces adorables teenagers devaient eux descendre AVEC leurs bagages.
    Je sais même pas comment on a survécu, je crois me souvenir qu’une gentille jeune femme les a enguirlandé à notre place et nous a sorti la poussette pendant que je descendais tant bien que mal, un loulou au sein et l’autre louloute au bout de la main.
    Sport quoi.

  7. Nayra Vacaflor says:

    Mon loulou avait 1 an. En plein cérémonie de son baptême il a cherché mes seins comme jamais! Il arraché ma robe et cherchait mes seins (vous savez comment c’est!) Il voulait sa tétée là, devant tous les invités.
    Le curé était un peu gêné au début, mais ensuite il a commencé à faire des blagues autour de cela…au bout d’un moment la tétée est devenue un moment de pure joie pour tous, et mon fils, moins stressé du coup, était ravi par cette nouvelle l’ambiance.

  8. laura says:

    Voici mon histoire tété préférée

    Lors d’une messe en l’honneur d’un proche ma lola qui avait 5 mois avait une petite faim. Maman à donc décidé de lui donner une tétée discrète pourtant, en cachant le sein avec un petit foulard. La j’entend des chuchotements. Je cherche alors d’ou sa vient…. Et la …. 2 dames âgées qui discutent en me regardant de travers. Et sa continue et je leur souris 🙂 …la messe se termine et ces dames continuaient à me regarder. Et la…je dit « ba quoi….jésus aussi à était allaité vous savez….les biberons de lait en poudre sa n’existait pas 🙂 « 

  9. Vanessa Miget Degrave says:

    bonjour et merci a vous ses une super idees; maman de 4 enfants ; j en ai eu des histoire; le pire ses au magasin je venais juste de finir d allaiter et j avait beaucoup de lait meme trop; je vais faire mes courses et je fait tomber un truc part terre . je em penche pour ramasser et la la cata ; plein de lait coule part terre et j ai ma robe tremper . la honte de ma vie; depuis mes copine m apelle petits vachette trop de lait merci a vous vanessa degrave

  10. Moret says:

    Ma tété dans l’urgence. Mes deux premières filles ont été baptisées en même temps. La grande avait 3 ans et la deuxième 9 mois. Les parents, parrain, marraine et enfants sont bien sur au premier rang et TOUS les yeux sont braqués sur nous!! Une deuxième famille était là aussi avec son futur baptisé. Le prêtre demande de notre côté de lire et pouf j’avais oublié de prévenir la lectrice, je me fais déjà remarquée. Tous les lecteurs passent et vient le moment ou le curé met sa main sur le front du bébé et commence ses prières. Mais là horreur, je pensai qu’il avait vu que la petite était collée contre moi dans une position ou un bébé ne peut pas rester si ce n’est pour téter ou dormir… le curé avance lentement sa main en direction du bébé (et aussi de mon néné). Détresse que faire je ne voulais pas le mettre dans l’embarras mais… bref mes yeux de détresse et le visage enfoui dans mon corsage de ma ogresse l’ont fait réfléchir et comprendre qu’il valait mieux commencer par l’autre famille. Ouf mais là toute l’assemblée derrière nous a compris donc m’ont appelée pour avoir avec moi un œil complice et la famille à côté s’est penchée pour comprendre la situation. D’un acte qui au départ était passé inaperçu, s’est transformé en attraction de baptême!!!

  11. Marie says:

    Maman de 3 enfants tous allaités, j’ai pu remarqué qu’après une bref minute d’étonnement, l’entourage est en général ravi que les pleurs du bébé s’arrêtent ! Donc je n’ai plus aucun complexe, et avec l’expérience on apprend à sortir son nibard en toute discrétion (surtout avec l’aide de vos vêtements si bien conçus) : A l’église, dans la salle d’attente du médecin, à la piscine municipale, dans une fils d’attente, dans le train, au restaurant, à la plage… Mais l’endroit où je pensais vraiment ne jamais allaiter fut le métro parisien, pour une question d’hygiène je m’étais promise d’attendre d’être arrivée, mais mon fils avait 7 mois et déjà un sacré coffre ! A ma grande surprise j’ai pu voir de larges sourires attendris sur les visages des voyageurs lorsqu’il s’est arrêté de hurler.

  12. Cribouille says:

    Reprise du boulot après mon congé parental, j’ai RDV avec ma nouvelle chef pour un entretien. J’y vais avec Mininou car encore de Nounou et pas de famille à proximité pour m’accorder 1h de répit. Ce qui devait arriver arriva: Mininou dit: néné, néné et commence a tirer sur mon débardeur… Je n’ai eu le choix que de l’allaiter à son bureau, en plein entretien pour pouvoir apaiser bébé et entendre ma future chef me présenter mon futur service. Question final: Vous avez un projet au sein du service? Euh…je passerais bien un DU pour devenir référente en allaitement! ^^

  13. Valerie says:

    Vacances en Bretagne, on se fait une petite escapade à Belle île en mer donc traversée d’une demi heure en bateau, la mer était déchaînée.
    Ma puce me fait comprendre qu’une petite tétée serait la bienvenue,
    Donc on s’installe dans un p’ti coin tranquille du bateau et ce fut notre plus belle tétée! Un moment de rare plénitude, derrière tout ce monde qui ne se doutait de rien, et quelle sacrée descente, et glou et glou et glou! Elle m’impressionnait comme jamais, tout était magique, on etait si bien… Jusqu’à ce qu’un des passagers soit malade, et la haut le cœur direct pour maman, j’appelle chéri de toute urgence, lui refile la ptite en catstrophe et là, nous avons pu constater à quel point elle avait super mais alors super bien téter!

  14. Elodie says:

    Ce n’est sans doute pas aussi cocasse que les récits ci-dessus mais c’est un bon souvenir et ça m’a valu quelques photos pour le côté « allaitement baroudeur ». En visite d’une ancienne abbaye avec un groupe d’amis, on emmène le porte-bébé pour que papa (qui n’aime pas l’écharpe) prenne un peu bébé. Pas de chance après trois pas dehors, miniboy réclame son repas, pas de soucis, c’est moi qui prend le porte-bébé, et on commence la tétée… dehors puisque seule quelques parties de l’abbaye sont visitables. La chance est avec nous: on se caille et il se met à pleuvoir, je me retrouve avec bébé sous le manteau, mon écharpe tentant de réchauffer le haut de mon sein, en marchant (la visite continue), mon mari tenant le parapluie au dessus de nous! Plusieurs amis se sont approchés « oh il dort? » puis ont reculé d’un pas « oh mais pardon il mange! ».

  15. Virginie says:

    Au zoo, avec Choupette, 2 ans et demi, Petit Prince, même pas un mois et Super Papa. Arrivé à l’enclos des kangourous, dans un endroit un peu à l’écart, Petit prince demande à manger. Mauvais temps et en pleine semaine, donc pas grand monde au zoo. Je m’installe donc sur un banc juste à la sortie en me disant, je vais être tranquille. Je n’utilise donc pas trop l’écharpe pour camoufler tout ça. En plus, à tout juste 15 jours, Petit Prince et moi-même ne sommes pas encore très au point sur la mise en route de chaque tétée et donc mon néné a tendance à apparaitre régulièrement à la vue de tout le monde quand Petit Prince s’énerve car il n’arrive pas à téter… Et là, ce qui devait arriver, arriva, un groupe de Mamies et Papis découvrent l’enclos aux kangourous et la surprise à la sortie !!! et autant vous dire que plusieurs dizaines de petits vieux qui, en passant devant, te reluquent sans aucune discrétion, parfois avec un sourire attendri mais aussi parfois avec un regard indigné, cela peut vite paraitre très, très, très long !!!

  16. Edenlly says:

    Au zoo.
    Petite puce avait Trois mois et on avais envie d’allez au zoo (une de mes sorties préférée) on avais tout prévue et on avais calé la sortie entre deux tétée. Alors il faut croire que se balader et voir la animaux a donner faim a ma puce. Elle gémit un fois, deux fois, je sent le truc arriver tout doucement et accelere le pas afin de trouver un endroit intime. Trop tard elle hurle, nous somme devant les léopards, guépard et panthére des neiges qui décidément n’aime pas du tout ce petit cri strident. Il se reveille, cherche et me regarde. Je ne peux plus attendre il y a un banc ok j’allaite là. Pile en face de la verriere qui permet d’observer les léopards. Sauf que comment dire cette fois-ci c’est lui qui me regarde pire il se léche les babines.

    Sinon j’ai aussi eu le droit à la tétée au restaurant ou dans la voiture classique.
    Le confesionnale par contre jamais hihi

    Merci pour le concours !

  17. Stadler says:

    Des tétées urgentes, on en a eu plein… Pendant son baptême, le prêtre a cru qu’il dormait… Mais voici la plus insolite : en vacances avec des amis et leur petit Schtroumpf de 4 mois et le notre de 3 mois, tout deux allaités. Visite de la région. Ce jour-là, visite d’une gouffre avec voyage en bateau souterrain et promenade sous terre. En même temps, dans la barque, les 2 loulous réclament leur tétée… On descend de la barque et s’installe sur un petit banc… Le guide nous explique qu’on ne peut pas s’arrêter sinon, les groupes vont se mélanger et patati et patata… Bref, on se regarde, et hop on se lève et continue la visite avec les 2 loulous en train de tétée…. Notre meilleur souvenir !!!! Beaucoup de personnes croisées s’en sont amusées… On enjambait, montait les escaliers, évitait les gouttes qui tombait des roches, remontait dans la barque… Toutes les deux, on était pliées !!!! Notre petit parcours du combattant en allaitant !

  18. Anne says:

    Je ne souhaite pas gagner de vêtement d’allaitement, je pense avoir eu mon compte…

    J’ai une tétée plutôt sympa à partager avec vous.

    Vacances familiales au bord de la plage, tout le monde détendu, super cool.

    Mon père me paye un piercing et là en pleine « opération » mon marmot de 6 mois hurle à la mort pour avoir sa pitance. Ni une ni deux, ma soeur sort son sein et lui donne à manger.
    Pour le coup, j’ai allaité mon neveu à son repas.

    On en avait parlé mais on avait pas trop osé, je ne sais pas pourquoi. Mais dans l’urgence ma soeur n’a pas hésité.

    Nous avons donc échangé nos enfants qui n’ont que 3 semaines d’écart d’âge…

    Un chouette souvenir.

  19. aa says:

    J’aime bien le commentaire de Anne. Ca me fait penser à un cousin de mon père, son « frère de lait » car mon père a tété la mère de son cousin car ma grd mère n’avait pas de lait.

    Sinon pour mon expérience personnelle, j’ai testé l’allaitement au rayon des chaussures à Décathlon (personne dans le magasin, Monsieur qui essayait des grôles, et c’est un des rares rayon avec un endroit où s’asseoir!). Bref on était là pépère quand un vendeur arrive et nous demande, sans voir ce qu’on faisait, s’il pouvait nous aider 🙂
    Et sinon le classique dans le TGV, avec la madame en face qui fait une tête trop gênée alors que j’avais un top (H&M, moins beau que celui proposé!) tout à fait adapté!

    Oh, et j’ai testé aussi la tétée sur les marches d’une église, telle Marie et son petit Jésus!

  20. Troisfoismaman says:

    Premier matin « normal » après la naissance de Bébé Loup. C’est l »heure de partir à l’école et on est pas en avance ! On sort de l’immeuble, et Bébé Loup se met à pleurer. Il a faim. Damned ! Qu’à cela ne tienne, je l’ai mis au sein, et demandé à Grand Loup et Petit Loup de tenir la poussette vide de Bébé Loup, que je poussais d’une main. On a fait les 500 mètres qui séparent la maison de l’école comme ça, en discutant, pendant que Bébé Loup prenait son p’tit dej !
    Ca a beaucoup amusé les gens qu’on croisait sur notre chemin : Vous allaitez en marchant ? Carrément !

    Du coup Bébé Loup est devenu adepte des tétées n’importe où ! Il a 10 mois aujourd’hui, et ce matin encore, il fêtait pendant que l’esthéticienne m’épilait les jambes : Sur le dos, sur le ventre, un coup à gauche, un coup à droite, à la fin de la séance, il dormait !

  21. Estelle says:

    Difficile de faire mieux que confess… Lol
    Ma tétée dans l urgence qui restera mémorable pour moi!
    J ai accouché depuis 3 semaines mon allaitement a super bien débuté , bebe est a peu près réglé! Pourtant je choisi tout de même de l emmener avec moi au rendez vous chez la sage femme pour vérifier que tout va bien ( suites de couche difficiles…). Je prévois le coup pour que bebe ait mangé juste avant… sauf que j avais pas prévu le retard pris par la sage femme… Du coup je rentre en consultation juste a l heure ou bebe devrait avoir faim… Ça n a pas loupé… Impossible de m ausculter, les pleurs de bebe me crispent trop… La sage femme me propose de lui donner la tétée pendant qu elles occupe de …
    Et me voilà le nichon sorti, bebe aggripé après, les pattes écartées, avec une sage femme regardant les dégâts causés par bebe lors de son arrivée….
    Depuis ma sage femme me demande toujours si j emmene ou pas l héritier et ça nous fait bien rigoler d y repenser!!!!

  22. Angelique says:

    Maman d’un gars de maintenant 10 mois qui n’accepte pas les « bibis ».
    J’ai toujours fais passer les vêtements pratiques pour l’allaitement en public sauf… Une fois une seule fois et la bonhomme ne m’a pas loupé. Mariage en plein journée il y a 1 mois (petit mec ne tête plus systématiquement en journée en même temps) je m’achète la veille une jolie petite robe car plus rien a me mette avec ces kilos qui me collent a la peau. Un peu trop précipitamment sûrement. A la mairie ce fut assez rapide mais pas assez il faut croire, ce glouton été assis sur mes genoux et m’a littéralement tenté la robe. J’étais au fond donc tant pis j’avais mon pagne, je le met en jupe et zou la robe relevée. Tout va bien… Sauf que j’ai gardé le pagne le reste de la journée! J’avais une jolie auréole en lieu et place de : mon néné! Merci l’affreux!

  23. Sabrina says:

    Ma tétée dans l’urgence date d’hier.
    D’habitude je fais mes courses sur chronodr**e parce que avec les trois monstres c’est juste la galère d’aller à carrouf.
    Sauf que je me suis ratée cette semaine, et me voilà partie à l’aventure avec le grand à côté du chariot, la moyenne dans le siège du chariot et le petit dernier, 1à mois, dans le manduca.
    On fait nos courses, l’heure tourne, bébé devient de plus en plus insistant, surtout qu’il est tout contre les seins. A force de couinements et de grands coups de tête il m’a fait comprendre que ça en pouvait pas attendre.
    J’étais, là, au rayon fromage, avec le chariot plein, les deux grands excités par les courses (ben oui c’est trop cooooool les courses), le bébé qui piaule sa faim…
    J’ai desserré une des bretelles du manduca pour qu’il soit à la bonne hauteur, baissé le haut du t shirt et hop!
    J’ai continué mes courses comme ça, personne ne s’est rendu compte de rien. Je l’ai changé de sen quand il a mordu un grand coup pour signifier que le premier était vide, et le tour était joué!
    On a terminé les courses, et on est rentrés tranquillement chez nous 😀

  24. SandSB says:

    Concernant les tétées y’en a eu des endroits incongrus : dans les magasins en Porte bb, a la plage, dans la rue, au beau milieu du marché, dans l’isoloir pendant les elections presidentielles … Mais vraiment le plus incongru je crois que ca reste chez mon gynéco pendant la pose de mon sterilet, je te laisse imaginer la scène … Glamourissime !!!!

  25. QuickSteph says:

    Coucou !

    Romane avait 2mois, je me décide enfin à aller dompter ma chevelure post-grossesse en friche chez le coiffeur. J’emmène Mamie et la poussette, au pire elle se promènera pour passer le temps.
    Hop, une tétée avant la dite séance de pomponage et on y va.
    C’était sans compter le monde, les coiffeuses bavardes, les mèches qui prennent 3h à poser … Mamie revient, petit ogre a faim et elle a déjà fait 10fois le tour de la galerie marchande.
    Soit. Me voilà donc en train de m’installer pour le shampoing avec Romane.
    Je précise cependant que les bacs à shampoing était au milieu de l’espace homme, qu’on était samedi et qu’en me tournant sur la gauche j’étais face à la vitrine. Donnant sur la galerie 😀

    Merci pour le concours, un joli souvenir tout de même ;D
    Bonne journée !
    Steph

  26. Emmanuelle says:

    Wow… dans les tétées insolites, je crois que j’ai l’embarras du choix…

    – NuméroUno, en plein salon bio, j’ai servi de démonstratrice vivante à un stand… même pas eu de cadal alors que j’ai amené des clients ! Ou encore chez le coiffeur, sous la blouse anti-cheveux…

    – NuméroBis à l’adaptation de… son école Montessori (si, si, ils prennent dès deux ans, et elle a été sevrée à 3) ou encore assise par terre dans un hall d’immeuble parce que c’était pas 5 minutes avant, mais ça pouvait pas attendre 5 minutes de plus… et aussi dans la piscine d’une copine, parce qu’elle avait la pétoche…

    – NuméroTer en pleine révision utérine juste après sa sortie (!), ou encore sur le chemin entre chez la nounou et chez nous, assise sur le premier bord de trottoir, parce que chez la nounou, c’était « non merci poli », mais qu’une fois à mi chemin, c’est « maintenant tout de suite, ou je casse tout (à commencer par tes oreilles) ».

    … et pour les trois, la tétée « manip », chez l’ostéo : pendant LEUR manip… mais aussi pendant la mienne !!!

    Pour tout avouer, avec le nombre croissant d’enfants, je finis par ne plus prêter attention aux moments où je « déballe le nichon », je déballe, et je continue ce que je faisais (cuisine, douche des plus grandes, etc…). Même pas peur des voyeurs !

    • Emmanuelle says:

      … et puis j’ai oublié aussi les tétées de NuméroTer dans l’avion, avec force distribution de risettes à chaque passager qui défile pour aller s’asseoir (comprenez : « je lâche le sein, je tourne la tête vers les gens pendant que ça gicle pour leur faire un grand sourire, et je reprends le néné juste quand maman veut l’escamoter »)… on s’est mis le chef de cabine dans la poche en deux temps trois mouvements !

  27. Monkop1 says:

    J’ai allaité mes 2 loulous à toutes leurs séances d’ostheo, saleté de torticolis congénital. J’ai aussi allaité plusieurs fois ma fille pendant la rééducation chez la sage femme avec les pattes en l’air à dessiner des châteaux avec ma c… mon périné.
    Au parc, au zoo, au resto, dans la rue sur un banc, dans un bar, dans le métro parisien… Bref, la vie quoi. Rien de très original en fait. Mais merci pour le concours !

  28. Scarole says:

    Posons le décor : septembre dernier, nous venons de déménager près de Rome, baragouinant trois mots d’italien, ta soeur a 2 ans, toi à peine un mois et demi.

    Nous voilà chez les carabinieri (gendarmes) pour faire la déclaration de vol de notre auto-radio. Alors que ton papa s’entretient avec Carlo « le carabiniero », mon portable sonne, c’est MAIF assistance qui me rappelle enfin. Je n’entends presque rien et sors dans le couloir, le téléphone d’une main, et toi (6 kg à l’époque) qui tètes tenu de l’autre bras.
    Papa me rejoint parce que ta soeur me cherche, sa couche a débordé, fuite de pipi sur le pantalon de papa, et ce dernier se retrouve à faire la ronde dans le couloir de la gendarmerie parce que ta soeur aînée veut qu’il danse avec elle, pendant que tu continues à téter et moi à téléphoner ! Un grand moment d’anthologie… On aurait dû filmer la scène.

    Je n’ai pas de compte Facebook alors je ne risque pas de dire à mes amis de « liker » cette anedcote, mais elle est authentique et rien que d’y penser, je rigole encore comme une baleine. Vive la tétouille partout et surtout n’importe où !!!

  29. Stéphach'ti says:

    Avec mon ptit loup, de 3 mois à l’époque, on fait des courses avec Mamie chez Jardi*pays et là c’est l’heure…. Tant mieux on passe devant la zone d’exposition des salons de jardin: à table!!!. On a pu tester la position transat dans des balancelles toutes plus design les unes que les autres. Et quand le vendeur est venu pour nous conseiller, il a cru que je cherchais seulement à endormir mon bébé …

  30. Luciole says:

    Une tétée qui date d’avant-hier : on visite un château médiéval, la guide nous explique que nous allons emprunter un corridor étroit avec des escaliers d’enfer, pas facile d’accès, on n’est pas obligé de la suivre si on est claustrophobe. C’est le moment où notre petit loup (11 mois) décide de faire sa pause goûter, mais cela ne m’empêchera pas de profiter de la visite, non mais !

    Alors nous voilà partis pour une escalade assez impressionnante, puis la promenade sur les créneaux et enfin retour par un tout petit chemin de ronde obscur car complètement couvert, avec P’tit loup qui tète et s’endort dans mes bras, moi qui pose mes pieds avec moult précautions sur les marches d’escalier millénaires… entourée d’un groupe de visiteurs italiens, complètement gaga, impressionnés aussi par les acrobaties que l’allaitement peut nous faire faire !

  31. Gwen says:

    A cause de la tétée qui va suivre, j’ai eu une bonne crevasse, mais c’était une situation d’urgence. On revient de l’aéroport, je suis coincée à l’arrière d’une petite voiture entre les sièges auto de nos deux enfants. Après 1h30 de route, alors qu’il reste à peine un quart d’heure pour arriver chez Papi-Mamie, notre bébé de 3 mois se met à hurler de faim. Ni une, ni deux, je m’avance le plus possible en tirant sur ma ceinture de sécurité, je dégaine le sein droit, me penche vers le cosy installé dos à la route… et bébé pourra téter sans descendre de la voiture, pendant qu’on roule, et moi j’attraperai un bon mal de dos mais on arrivera à l’heure !!!

    • Emmanuelle says:

      ouah ! J’l’ai eu aussi, celle-là, avec NuméroBis, qui détestait la voiture … je l’avais complètement oubliée 😀

  32. ITASSE says:

    Juste après une tétée, et souffrant de grosses crevasses sur les 2 seins, je me mets une petite crème sur les tétons et décide de laisser les 2 seins à l’air pour que ça sèche. Je vaque à mes occupations, plier le linge, etc….

    Ça frappe…..le facteur…encore un petit colis pour la naissance, youpi!

    J’ouvre et là je vois que le facteur fait une drôle de tête, ne me regarde pas dans les yeux, bafouille. Je prends le colis, dis merci, referme la porte et là, je vois mes seins….. J’avais complètement oublié qu’ils étaient à l’air! Mais quelle honte….!!!!!! Les jours suivants, c’est moi qui ne regardaient plus le facteur dans les yeux!

  33. Agathe says:

    Les tétées d’urgence, il y en a eu beaucoup, beaucoup ! Eh oui, mes filles peuvent rarement attendre, mais je crois que les plus urgentes sont celles du matin au lever, au moment où maman a un besoin impérieux de faire pipi, tout autant que ses filles de téter. Donc tétée donnée avec maman assise sur les toilettes et bébé sur les genoux mais pas pour se cacher, juste pour satisfaire de manière simultanée les besoins des 2 parties !

  34. Céline says:

    Mon petit Loup a trois mois quand je me décide (ou me fais violence ) à le confier 2h à sa mamie pour aller me faire couper les cheveux….tout était au point lait tiré OK biberon tétine adapté OK tétée juste avant de partir OK .

    Arrivée chez le coiffeur le temps s’arrête les permanentes des mamies sont interminables (ainsi que leurs jacasseries ), les mauvais tubes et les mauvaises pubs s’enchaînent tandis que je patiente en lisant les GLAMOUR de 1999 …

    Bonnant mallant la coiffeuse s’occupe finalement de moi …D-E-T-E-N-T-E …C’est sans compter la sonnerie du téléphone du salon …blablablabla je tends l’oreille et comprend qu’il s’agit de mon garçon …faut dire les hurlements sont assez éloquents ! La patronne me fait le topo de la situation ….la mamie ne parvient pas à venir à bout des pleurs du petit goulû qui snobe le biberon ( ac le lait si durement tiré petit ingrat !) c’est la panique à bord mon capitaine !

    5 minutes plus tard me voilà avec mon lardon à mon sein , la coloration continue de poser la coiffeuse plutôt cool ns a dégoté un endroit discret ds le salon et c’est comme ça que cette tétée urgence a été d’un grand réconfort pour mon petit gars ….et ….pour moi aussi faut bien l’avouer elle m’a paru bien longue cette première séparation !

    • Lescaut Kahina says:

      Maintenant que je lis ton commentaire, je me souviens d’une séance d’épilation de sourcil avec ma petite de 3 ou 4 mois en train de téter!

  35. Lescaut Kahina says:

    une usine de production dans une usine de production…vous connaissez?

    Pour continuer à l’allaiter, j’ai tiré mon lait à l’infirmerie du boulot qui était située dans le local de la chaine de production ( je travaille dans une société qui répare des boites de vitesse automatique) où tous les gros bonshommes lorganaient sur mes allers et venues et trouvaient bizarre que je ne fasse pas partie du registres des malades de l’infirmerie ( des vraies comères, pire que des gonzesses!!).

    Je m’enfermais ( dieu merci il n’y avait pas de fenêtre) et je regardais les mini vidéo de ma fille en train de têter sur mon portable pour stimuler la mienne de production!!

    Bref, une lutte de tous les jours, mais quelle récompense quand je revenais le soir et que ma petite fille voulait continuer à être tout prêt de sa maman…

  36. Céline Poupées de Mamé says:

    Merci pour ce chouette concours !
    Mon souvenir le plus « folklorique » de tétée est celle que j’ai donné à mon fils avec tant de fierté alors que nous étions dans le cortège d’une manifestation un 1er mai. Il n’avait pas 2 mois et tout en marchant et me battant pour nos droits, je donnais le sein à mon fils.. Je n’avais pas de porte bébé à l’époque.. Je le tenais donc simplement dans mes bras lové contre moi.. Le lendemain le journal du coin titrait « manifestants dès le plus jeune âge ! » avec une jolie photo d’une maman qui offrait son sein à son tout jeune fils !
    Un beau souvenir !
    Merci de me l’avoir remémoré !

    • Scarole says:

      Oui, ce concours est une drôlement bonne idée, en lisant les super anecdotes que d’autres mamans partagent on trouve un écho de ce qu’on a vécu… Milk power !!!!

  37. Cash says:

    Question – Was Thomas Lo#;&ott8217is letter that GOOD that you ran it TWICE, or was Ted’s letter so BAD that you were willing to run anything else to fill the space?

Laisser un commentaire

Connect with Facebook