Un homme improbable

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas vous parler des lardons, de nos dernières sorties ni même de ma petite personne ou de mon entrejambe qui ne faisait pas le fier il y a 8 ans tout pile (trending topic sur ma page facebook depuis samedi). Parce qu’aujourd’hui, c’est une journée spéciale. On a sorti la vaisselle des grands jours et on a même mis des petites serviettes dedans. Parce qu’aujourd’hui, c’est l’anniversaire d’un protagoniste secondaire de ce blog mais qui tient pourtant le premier rôle dans mon coeur depuis tant d’années.

… Je précise qu’il faut lire cette dernière phrase en ricanant sous cape. L’homme a en effet une petite tendance à la mièvrerie. Pas de bol pour lui : moi pas du tout. Par contre, je m’en amuse énormément. Pas de « mon coeur mon amoûûr » pour lui, je l’affuble plutôt de sobriquets ridicules que les enfants commencent d’ailleurs à reprendre : il y a quelques jours, le lardon a été surpris de me voir rentrer sans saluer son père dans la seconde. Il s’est exclamé : « Ben! Tu fais pas de bisous à Bibiche? » – rires hilares de l’assemblée (moi)

3

Se geler les oreilles ou porter le bonnet de sa femme? Bibiche a tranché.

Comme vous l’aurez compris, le romantisme (auquel je suis à son grand regret hermétique) n’est pas l’atout séduction de L’Homme. Moi ce que j’aime, c’est rire. Et ce qui est formidable avec cet homme, c’est qu’il est drôle malgré lui : that’s the best kind!

C’est en effet un homme assez improbable. Un homme qui m’offre la même paire de boucles d’oreilles en double par ce que sur le site il avait renseigné un 2 dans la case « quantité » puisqu’il souhaitait acheter deux boucles d’oreilles.

Un homme qui mesure le mur et calcule savamment qu’il faudra poser neuf laies et demi de papier peint, et qui en achète donc dix rouleaux en se disant que quand même, la facture est rudement salée pour un mur de six mètres de long (tu m’étonnes).

2

Se faire tremper ou utiliser le parapluie à paillettes? Bibiche a tranché.

Un homme qui rentre de courses tout fier de s’être acheté des tongs tout seul, se flattant du modèle choisi avec goût et expertise, puis qui déchante en voulant me faire un défilé de mode car il se rend compte qu’il a pris deux pieds droits.

Un homme qui a un peu trop tendance à s’emballer et qui cède vite à la panique quand il ne m’entend plus, parce qu’il a toujours peur que je « calanche dans un coin », particulièrement lorsque je suis dans le bain : il vient régulièrement vérifier que je suis encore à la surface. Même chose quand je me relève la nuit, il rapplique systématiquement à la manière d’un fidèle petit caniche pour vérifier que je puisse bien maintenir la position verticale. A sa défense, il m’a déjà rattrapée deux fois en pleine chute : fortiche Bibiche!

1

Poule de luxe

C’est un Homme qui est à mes petits soins donc, qui se porte volontaire pour m’aider à me mettre des gouttes dans les yeux, puis qui m’enfile l’embout en plastique sous la paupière, persuadé de la précision de son geste médical, me rayant la cornée au passage et m’obligeant à me mettre de la pommade cicatrisante en plus des gouttes dans les yeux pendant plusieurs jours (j’ai kiffé)

Bref, j’ai à la maison un homme qui se mord les doigts quand il mange un sandwich, qui hurle de terreur au saut du lit quand il croit voir un serpent par terre alors que c’est une ceinture, ou qui fait n’importe quoi quand il téléphone pour s’occuper les mains, genre mettre un coup de ciseau dans un drap ou faire tournoyer la ficelle des stores et se coller l’embout en plastique dans l’oeil. Bref, un Homme improbable.

Improbable, mais formidable.

(zéro sarcasme)

4

#BibicheForever

Photos issues de mon instadinde

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

(2157)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

5 comments

  1. Oli Dolly says:

    Tu as quand même oublié de mentionner qu’il supporte ton fanatisme pour les H LOL (ça force mon respect). Sacré bibiche !! Qu’est ce que je rigole quand je lis tes articles 😉

  2. Maman Nouille says:

    Comme quoi, on n’aime pas que nos enfants!
    Ton post m’a vraiment fait sourire, c’est une jolie déclaration d’amour. Ca m’inspire même un élan de tendresse pour le mien du coup.
    A lui faire lire, ou pas (appréciera-t-il de se faire appeler Bibiche?)

Laisser un commentaire

Connect with Facebook