Un ado en voyage scolaire, ça ressemble à quoi?

Ca y est les gars, I’m back!

Bon, en fait je suis back depuis dimanche matin, mais entre chasse aux oeufs et goûter d’anniversaire du Niminus (tu sens le thème du prochain article arriver?), je n’ai pas eu le temps de te raconter tout ça. Ou plutôt, je ne savais pas si j’avais envie de le faire. Je suis le genre de nana qui préfère se concentrer sur les bons souvenirs mais là pour le coup, les mauvais sont encore bien fraîchement ancrés dans ma mémoire, et le comportement de certains me fait encore un peu bondir à retardement (une bonne chose, cette coupure des vacances)

IMG_3850

Oui, j’ai rapporté des cailloux au Niminus.

Puis finalement, je me suis dit que j’allais me lancer et te raconter un peu la bêtise d’un ado de 14 ans, parce que je pense qu’avec un peu de recul, y’a quand même matière à rire. Alors allons-y pour les moments marquants – dans le mauvais sens du terme – de notre semaine irlandaise.

Celles qui croyaient pouvoir nous rouler.

Premier soir sur le ferry. 23 heures, tout le monde est dans sa cabine de 9m² pour 4 et en pyjama (oui, nous avions vérifié + piqué la clef de la chambre). Nous enseignants pouvons donc en profiter pour nous préparer avant notre propre coucher. Quelques minutes plus tard, alors que j’étais déjà dans ma petite couchette vêtue de mon nouveau pyjama « petit oiseau qui chante », ça frappe à la porte. Mon collègue qui faisait un nouveau tour en se brossant les dents, et qui a entendu des voix de filles chez les garçons. Et qui en ouvrant la porte a vu les deux filles dans les plumards des garçons. J’ai dévalé ma petite échelle en toute hâte et c’est les pieds nus et le cheveu en pétard que quelques secondes plus tard, je sortais 2 mecs et 2 filles dans le couloir pour leur passer le savon de leur vie.

Je vous la fait courte, mais pour résumer, je pense qu’ils se souviendront longtemps de la fois où ils se sont pris une avoinée par une prof en pyjama « petit oiseau qui chante ».

Celle qui ne se posait pas les bonnes questions.

Abbaye de Kylemore, lieu magnifique au coeur du Connemara. Les vieilles pierres et l’empreinte religieuse de l’endroit devrait insuffler respect et recueillement au visiteur, si ce n’est l’encourager à méditer sur les questions fondamentales de la vie. Ou du moins, sur le pourquoi et comment de ce château devenu abbaye devenue attraction à touristes.

IMG_3952

En terminant la visite, l’une de mes élèves s’est avancée vers moi et m’a demandé d’un ton urgent et on ne peut plus sérieux :

« Madame… Est-ce que c’est normal pour une fille d’avoir un trait de poils sous le nombril? »

Oui, sur le coup, j’ai eu une petite envie de me pendre avec les lacets de mes baskets Quechua.

Celle qui en faisait trop

Un truc que j’avais oublié depuis ma propre adolescence, c’est que les filles, ça fait des histoires. Beaucoup. Et ça chiale presque plus qu’une gamine de 5 ans. Ca reste dans le thème du « toutes façons t’es plus ma copine », sauf qu’à 14 ans on appelle ça « faire la gueule ». Ca n’a de plus mature que le nom, je vous rassure. Nos ados ont « fait la gueule » à n’en plus finir tout le voyage durant. Mais le pompom eut lieu au beau milieu de la visite de château de Kilkenny : l’une de nos ados, se sentant persécutée par ses pairs, s’est barrée toutes larmes au vent vers la sortie. Il a fallu carrément lui courir après. Son chagrin ne fut que de courte durée je vous rassure, nous avons du l’extraire quasi au pied de biche des bras d’un mec torse nu lors de la petite boum sur le ferry.

IMG_4116

Le château de tous les malheurs

Ce que nous adultes appelons « la petite boum sur le ferry » est un évènement débutant à 21h30, se terminant à 23h, sur une piste de danse de 20m². Eux appellent cela « aller en boîte »

Ceux qui ne savaient vraiment pas mentir

Nous avons aussi gaulé deux malins en train de fumer sur le pont du ferry, au retour. Nous savions avant de partir qu’ils clopaient, et que les parents étaient au courant (et qu’ils n’en faisaient pas de cas – cela me dépassera toujours…). Là où ils ont quand même fait super fort, c’est en nous soutenant mordicus les yeux dans les yeux si-je-mens-je-vais-en-enfer que les clopes qu’ils étaient en train de fumer venaient d’un paquet « presque vide » et acheté en France. Genre tu vas mettre un paquet contenant une seule et unique clope dans ta valise.

Comme si on trouvait au fin fond de notre Franche-Comté des paquets de Camel light avec l’encadré « fumer tue » en gaélique.

(2880)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

11 comments

  1. Florence Batmax says:

    Nan mais j’ai connu pire. Les lorrains sont plus racailles ;).
    Figure toi des adolescents qui défoncent leur lit alors qu’ils sont dans une famille d’accueil. ^^
    Je n’en fais plus.

  2. Aurore says:

    Je te rassure, mes ados à moi ont la tranche d’âge supérieure…mais ne valent guère mieux! Je les ai reconnu en lisant ton article! (et j’ai le même genre de question « existentielle » sauf que moi c’est en plain cours….

  3. Laviesimpledunefille says:

    Bonjour et merci pour cet article vraiment drôle . ( J’ai 18 ans et je me suis bien retrouvée dans ce post ! ) Cela me rappelle mes voyages scolaires . Nous sommes tous pareils ! Les cigarettes achetées sur le ferry bien moins chères, même les bières dans les valises ou dans le sac, les filles qui se chamaillent , les filles qui se retrouvent à dormir avec les garçons … Et la boum sur le ferry qui termine à 23 heures … Que de souvenirs ! 🙂

  4. Nathalie Ma ViedansmaCuisine says:

    Ben moi, je dis merci pour les photos! Je rêve d’aller en Irlande (juste pour la boum sur le Ferry!) mais SURTOUT SANS ADOS ou plutôt quand ils arrêteront de râler, faire la gueule et se croire dans la vraie vie comme dans les « Marseillais à Rio » où je n’sais où… donc…. jamais car ils auront 30 ans! Si, si véridique j’ai rencontré une fille la semaine dernière qui a un ado de 28 ans!
    Bref, on est pas sorti de l’auberge!
    En tout cas merci, on se sent moins seule!!

  5. nonette says:

    Mon ado (fille) rentre juste d’un séjour en angleterre . Quel mérite vous avez ! comme elles sont ch… avec leurs problèmes métaphysiques ! insuportable.. Je vous admire .

  6. Princesse Vivi says:

    C’est pour ça que j’ai choisi le primaire ! Je n’aurais pas ta patience… (même si on pourrait soutenir que l’adolescence commence de plus en plus tôt, j’ai eu des anecdotes sympas dès le cm1…)
    Bon courage!!! Et dire que certains pensent que voyage scolaire = encore plus de vacances pour les profs (ahah 😉

  7. Ita Malka says:

    Ca m’a rappelé trop de souvenirs! Du temps où j’accompagnais ma mère prof dans ces voyages et qu’à 5 ans on faisait la chasse aux élèves dans les boites de nuit pour les ramener chez eux!!!

Laisser un commentaire

Connect with Facebook