Semaine de l’allaitement – 1.Idées reçues et autres inepties.

Pour inaugurer cette semaine dédiée à l’allaitement, rien de tel que d’évoquer les réflexions à la con que l’on peut entendre par-ci par-là, en général par des gens qui s’y connaissent autant que moi je m’y connais en tondeuse à gazon. Pourtant, moi, je ne me permettrais pas de conseiller quelqu’un sur l’utilisation qu’il fait de sa tondeuse, mais crois moi bien qu’en ce qui concerne l’allaitement, tout le monde a toujours quelque chose à dire, et bien souvent tu as envie de leur répondre… Bullshit!

Does it?

1. Allaiter, ça abîme les seins

FAUX. La grossesse est en majeure partie responsable du changement à ce niveau, pas l’allaitement. Certaines retrouveront leur poitrine d’avant, d’autre en auront de plus petites, et d’autres encore de plus grosses. C’est un peu la loterie, à ce niveau là! Donc on n’oublie pas de porter de bons soustifs pendant la grossesse ET l’allaitement pour lutter au mieux contre la gravité!

2. Un bébé allaité tète plus souvent

VRAI et FAUX. Le lait maternel se digère beaucoup plus facilement, et donc beaucoup plus vite, que le lait maternisé. Il se peut donc que le bébé réclame plus souvent, surtout que l’allaitement de nos jours se fait « à la demande ». Là, ça dépend donc du modèle de bébé que tu as, la mienne par exemple a tout de suite eu le même rythme qu’un bébé au bib.

3. Un bébé allaité fait ses nuits plus tard

FAUX. Un glouton est un glouton, qu’il soit allaité ou au bib. Je connais beaucoup de mamans qui sont passées au bib espérant que leur bébé ferait ses nuits et qui devaient au final se relever quand même pour le bib. La différence, c’est que beaucoup essaient les laits épaissis pour essayer de « caler » leur bébé le soir, ce qui ne peut pas se faire en allaitant, évidemment (tu peux bien essayer de manger de la farine, je doute que ça veuille faire l’affaire)

4. Allaiter, c’est plus fatiguant

Je dirais VRAI… Eh oui, non seulement le bébé pompe dans nos réserves (il faut donc être particulièrement vigilante sur son alimentation pour éviter carences et coups de fatigue) mais en plus, personne ne peut lui donner le sein à ta place (contrairement au bib), donc c’est toi qui te tapera forcément toutes les tétées, même quand c’est dix fois par jour (et nuit!)

Un doux rêve pour les mères allaitantes…

5. Allaiter, ça fait mal

VRAI et FAUX. Au début il peut y avoir de nombreuses complications qui feront de la tétée un moment qui va de désagréable à carrément insoutenable. En plus de ça, la nature étant bien faite, les premières tétées te provoquent aussi de fortes contractions qui ont pour but de réduire la taille de ton utérus : les fameuses tranchées, c’est ça. Mais une fois ce stade passé, la tétée devient un moment de plaisir dans tous les sens du terme : la succion du bébé déclenche la sécrétion d’endorphines, les fameuses hormones du bien-être, et la mère éprouve alors une sensation de zénitude assez incroyable… Difficile parfois de ne pas s’endormir!

6. Une mère qui allaite est forcément un peu perverse

Et une vache qui allaite son veau, c’est une perverse elle aussi?

7. Il faut boire beaucoup de lait quand on allaite.

Et pour faire un bébé, il faut manger des bébés?

A gallon of milk in 10 seconds?

8. Se nourrir quand on allaite, c’est la galère

Aucunement. Tout ce que tu devais éviter de manger pendant la grossesse est à nouveau autorisé (j’ai d’ailleurs déjà chargé mon mari de m’apporter un sandwich morbier / cornichons à la mat). Il n’y a pas d’obligations non plus, aucun besoin de se forcer à manger quelque chose dont on n’a pas envie. On mange ce qu’on veut, et à sa faim, pour éviter les carences et les coups de fatigue (mais cela ne changera en rien la quantité et la qualité du lait produit). Attention : l’alcool passe dans le lait!

9. Les femmes qui ont de petits seins ne produisent pas assez de lait

Parce que les hommes qui ont un petit zizi font de petits bébés? FAUX!

10. Donner le biberon est plus facile qu’allaiter

VRAI et FAUX. Au début, je dirais oui. Ca ne fait pas mal, ça rassure sur la quantité prise, et n’importe qui peut le faire. Mais au bout d’un moment, on se rend compte que dégainer son nibard en pleine nuit c’est quand même plus facile que de courir chauffer l’eau et mélanger la poudre pendant que le bébé hurle (la patience est un concept totalement étranger au bébé. A l’enfant aussi, remarque. Parfois même à certains hommes.). Même chose lors de sorties, pas besoin de se trimballer bib, eau, dosettes et chauffe biberon quand on a tout ce qu’il faut et à température idéale dans le soustif!

11. Le lait artificiel est meilleur que le lait maternel

FAUX, et typique de notre société qui croit toujours pouvoir mieux faire que la nature. Faut il vraiment que je te vante tous les bienfaits du lait maternel? Allez, un p’tit lien assez complet si tu n’as pas encore fait tes devoirs…

12. Et si je n’ai plus de lait?

On entend souvent des femmes dire « je suis passée au bib, je n’avais plus de lait ». Tu imagines une vache, une chienne, un lionne dans sa savane tenir le même discours? Elle fait quoi, elle file au super U acheter du Gallia? La lactation ne se coupe pas du jour au lendemain, sans raison, hop, nichons au chômage technique. Par contre il peut y avoir des baisses momentanées (manque de sommeil, stress, mauvaise position du bébé, stimulation insuffisante…) et le bébé peut lui aussi se mettre spontanément à demander plus (les fameux pics de croissance!). C’est bien expliqué sur le site de la Leche League.

13. D’autres absurdités entendues sur l’allaitement?

Raconte-nous dans les commentaires!

 

 

(5727)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

14 comments

  1. coucoumaman says:

    Au début on me demandait si j’allais allaiter (parce que c’est ce qu’il y a de mieux) et puis après quelques mois c’est devenu
     » Ah bon tu allaites encore? Mais tu arrêtes quand? »
    et aussi
    « Oh mais l’OMS ne recommande que 6 mois »…

    Sans oublier le: « Ah ça doit te faire mal avec les dents qui poussent » (celle qui a dit ça ne doit pas savoir y faire avec son mec, enfin, si mec il y a. Je te dirai pas qui c’est, sinon mon mec va recevoir un autre mail)Hihihi.

    Sinon super article, j’attends la suite!

  2. Christelle says:

    Ah lala merci pour ce billet !!!!!

    J’adore surtout le truc de la lionne qui file au super u mdr ! Toutes les femmes ou presque peuvent allaiter et combien de fois j’ai entendu le fameux « je n’ai pas assez de lait » ou autre variante « mon lait n’est pas assez nourrissant » et toi ou moi maman allaitante on passe limite pour des « extrémistes » de l’allaitement parce qu’on ose contredire le super médecin (pas du tout formé à l’allaitement soit dit en passant » qui a dit ces âneries !
    Moi j’ai allaité 30 mois ma petite dernière ! J’ai dû arrêter brutalement car j’ai eu un pb à l’oreille qui m’obligeait à prendre des médicaments (cortisone)!
    Mais je suis fière d’avoir allaité ma fille pendant tout ce temps 🙂
    Breastfeeding it rocks 😉

  3. Sandra SB says:

    Merci pour ces clichés … Et encore y’en a tant d’autres … Moi ce que jai Le plus entendu et enend encore ( oui oui Elle a 6 mois et Demi et toujours allaitée ) c’est tu arretes quand ? Genre comme si allaiter c’etait fumer et qu’on te Demandait cest qd ta derniere clope ? C’est pour Le bien de bébé … Pourquoi arreter ?!?
    Et aussi les gens qui te disent oui mais moi je dois reprendre Le taf … Ok j’ai eu la chance de cumuler congé maternité et vacances scolaires mais moi aussi je re-travaille et cest gérable !

    Bref hate de lire tous ces petits articles !

  4. lulue says:

    ma foi, des conneries on en entend pas mal… Comme tu dis de la part de celles qui n’ont jamais allaité de préférence…

  5. Tinky says:

    Merci pour cet article 🙂
    Je n’ai malheureusement pas allaité longtemps (3 semaines) et c’est sûr que j’aurais souhaité être mieux entourée pour que l’on m’apporte de précieux conseils qui m’auraient permis, peut-être, de ne pas baisser les bras .. Mon fils tétait à la demande et paressait repu après chaque tétée mais ne grossissait pas pour autant (toujours au poids de naissance après 3 semaines). J’ai peut être eu une baisse de lactation, toujours est-il que je regrette de ne pas avoir poursuivi. Pour bb2, je suis beaucoup mieux préparée, j’ai lu de nombreux témoignages à ce propos et avec un deuxième je pense qu’on gère mieux tout ce qui nous tracassait tant avec le premier .. J’espère donc tenir beaucoup plus longtemps !
    Quel pavé lol, ça me tient à cœur cette histoire d’allaitement 🙂

  6. Amélie Epicétout says:

    Ahhh l’allaitement! j’ai tenu pendant 3 mois et les pleurs de ma bébé affamée auront eu raison de ma détermination (déjà bien entamée par le doc et l’entourage). Bref je ne regrette rien, le plus important est d’être bien informée après ça se passe pas toujours comme on l’a décidé. Merci pour ce vrai/faux qui reflète vraiment les réflexions qu’on se prend dans les dents.

  7. GreenWitch says:

    je ne sais pas biberonner mais il m semble quand même que brancher un bébé au néné à 2h du mat est moins fatiguant que de préparer / chauffer puis nettoyer un bib. surtout quand le papa va chercher le bébé et le ramène dans son lit ensuite. (idée reçue n°4)
    (c’est vrai on n’est pas obligé de faire tout ça à 2h du mat. mais ça demande des capacités d’anticipation et d’organisation que je sui très loin d’avoir)

    par contre, cce que tu dis sur la bonne qualité de l’alimentation est très juste. surtout quand on a peu de réserves 😉

  8. Pauline says:

    Super sujet! Et si bien écrit! Dernier commentaire dans ma boîte: mais tu allaites encore? ( mon bebe n’a « que » 6 mois) tes nichons, ils sont pas pour les bébés, mais pour ton mari, nan? Réponse de ma super collègue: et toi quand t’as accouchée, ta chatte était direct dispo pour ton mari? Et ma réponse: mais, mon mari adore le lait!!!

Laisser un commentaire

Connect with Facebook