Pour Hugo

Lorsque je suis tombée enceinte de ma fille, j’ai eu l’impression de m’embarquer dans une aventure extraordinaire. Des premiers symptômes aux premiers petits coups, tout était nouveau, et parfois un peu effrayant. Alors j’ai eu envie de partager cela avec d’autres futures mamans qui vivaient elle aussi toutes ces choses là en même temps que moi. Et c’est ainsi que d’un clic à l’autre je me suis retrouvée sur un forum de grossesse. Pendant 9 mois, ces filles et moi avons tout partagé : nos angoisses, nos nausées, les comptes rendus de nos échographies. Nous nous donnions des conseils, partagions nos craintes, nos doutes. Puis enfin, les premières naissances sont arrivées. Il y eut d’abord Anna et Pauline les jumelles, puis Maureen, Noé, et une soixantaine d’autres petits bébés, tous en pleine santé. Tous, sauf un.

hugo3

Le 5 avril 2009, Ariane est partie accoucher à son tour de son premier enfant. Le travail était long, et son petit Hugo fatiguait. Son petit coeur avait de plus en plus de mal à remonter la pente après les contractions. Elle a été transporté au bloc pour une césarienne, mais il était déjà trop tard. Le cerveau de son petit Hugo avait manqué d’oxygène pendant longtemps, trop longtemps. Il a été transféré d’urgence en réanimation pédiatrique à 80km de sa maman qui était dans sa chambre de maternité à côté d’un petit berceau vide, n’ayant que ces quelques photos de son bébé branché de tous les côtés à contempler. Plus tard, lorsqu’elle put enfin rencontrer son fils, les médecins n’avaient pas de bonnes nouvelles pour cette jeune maman: ils lui ont annoncé que son bébé aurait des séquelles, mais dont ils ne connaissaient pas encore l’étendue. Hugo pourrait-t-il s’alimenter? Marcher, parler? Seul le temps nous le dirait.

hugo

Les premières photos d’Hugo

Je me souviens des mois suivant la naissance d’Hugo, de son retour à la maison après deux mois d’hospitalisation, des journées difficiles avec ce nouveau né qui peine à prendre du poids, et les rendez-vous qui s’enchaînent pour sa maman qui a pris un congé parental pour pouvoir le conduire chez les spécialistes, chez la psychomotricienne, chez l’orthophoniste, pendant que son papa lui aussi sillonne les routes pour pouvoir joindre les deux bouts. J’ai été témoin de tout cela en temps réel, par écran interposé. Témoin du combat d’une maman pour donner toutes les chances à son enfant, d’une maman qui n’a jamais baissé les bras.

hugo2

Première rencontre d’Hugo avec sa maman

Les années ont passé et Hugo a aujourd’hui 7 ans. Il passe sa semaine dans un centre spécialisé qui s’occupe très bien de lui et rentre voir sa famille le weekend avec beaucoup de bonheur. C’est un petit garçon au caractère bien affirmé. Il adore se promener, et regarder des clips à la télé. Il a fait beaucoup de progrès ces dernières années, même s’il ne parle pas, ne marche pas. Même s’il est alimenté par gastrostomie. Il a traversé de nouvelles épreuves comme un champion, des hospitalisations, et une lourde opération des hanches l’an dernier suite à laquelle il a été alité des semaines durant sans pouvoir rentrer chez lui. Mais il a tenu le coup. C’est un petit warrior, Hugo, et sa famille aussi.

hugo4

Hugo lors de son opération des hanches. 6 semaines de plâtre.

Seulement voilà, Hugo grandit et les trajets en voiture deviennent compliqué. Il ne peut plus être installé dans un siège auto classique. Les déplacements doivent se faire en véhicule adapté aux personnes à mobilité réduite, une voiture qui pourrait contenir son fauteuil de manière sécurisée. Comme vous vous en doutez, ce genre de véhicule coûte cher. C’est pourquoi Ariane a créé cette semaine une cagnotte Leetchi. Pour pouvoir aller voir sa famille, ou partir en vacances avec son fils. Pour pouvoir lui faire profiter de toutes ces petites choses qui ponctuent notre quotidien et auxquelles on ne réfléchit pas à deux fois. Pour pouvoir continuer à promener son petit garçon, tout simplement.

hugo5

Hugo à Noël dernier

Les bonnes fées d’Hugo ont un peu trop tardé à se pencher sur le berceau d’Hugo il y a 7 ans, mais aujourd’hui, peut-être pourriez vous donner un petit coup de pouce à cette jolie et courageuse famille? Chaque euros compte!

Cagnotte pour Hugo

Toutes les photos sont la propriété d’Ariane P.

(2101)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

9 comments

  1. ariane says:

    Merci beaucoup pour ce bel article, une belle plume je le pense à chaque lecture! Un petit bout de notre histoire si bien résumé. encore merci et gros bisous

  2. Flo says:

    Bravo pour cet article poignant, j’ai beau connaître par coeur cette histoire, elle me bouleverse toujours….
    Et merci pour le petit clin d’oeil aux premières nées de la bande…
    Bisous.

  3. SandSB says:

    Tu as réussi à me refaire vivres ces moments émouvants …. Joli article vraiment ! Et des bisous à notre petit avriloulou

  4. Ludivine E. says:

    Tu as vraiment un don pour écrire ….
    Même si je connais cette histoire depuis le début, te lire me fais monter les larmes … des bisous

    Ariane, tu es une super maman, je t’admire, ton petit garçon est tellement touchant, j’espère de tout coeur que tu vas pouvoir acheter cette voiture pour pouvoir passer encore plein de moment merveilleux avec Hugo et sa petite soeur…
    des bisous aussi

  5. Cindy says:

    Que dire ? Ce récit fait relativiser fait pleurer fait réfléchir. Quel courage ont ce petit garçon et sa maman. C’est un sacré parcours qui me laisse sans voix. <3

  6. Fa says:

    Quel article ! Je suis un peu scotchée sur ma chaise.
    Je ne connaissais pas l’histoire du petit Hugo mais autour de moi il y a quelques années beaucoup de naissances et encore une fois les fées ont oublié un gros ventre parmi toutes ses filles….
    Bon courage à Hugo et sa famille et ça tombe bien j’ai repassé mes ailes de fée hier 😉
    J’espère qu’on aura la suite de l »histoire avec l’achat de la voiture :))

Laisser un commentaire

Connect with Facebook