Planquez tout, j’arrive {tranche de vie d’un lardon}

Salut les vieux. Je me présente : sympathique petit lardon de 10 mois et demi, 2 dents, bien urbain, très jovial.

L’organisation de ma journée, c’est pas compliqué. Je dors, je bouffe, je blinde ma couche, et après je retourne me pieuter. Et entre temps, je m’éclate. J’ai appris à ramper là ça fait quelques jours, autant vous dire que ça CARTONNE. Je peux suivre la frangine partout, coller mes doigts dans les prises, aller aux WC avec la mère pour jouer avec la brosse à chiottes, c’est du tonnerre.

Planquez tout, j’arrive.

Tiens par exemple aujourd’hui après la sieste j’ai fait des trucs de ma-lade.

J’ai commencé dans la salle à manger. J’ai ouvert les placards du buffet pour aller chopper les beaux verres à vin, tu sais, ceux qui brillent et que la mère ne sort qu’à Noël. J’ai voulu les faire rouler sur le parquet mais étrangement, la mère n’a pas kiffé. Qu’à cela ne tienne, je me suis tourné vers une autre activité. Je suis facile à vivre, moi. J’ai réussi à piquer les feutres de la frangine. Je te raconte pas, je les ai éparpillés partout, particulièrement sous les meubles. J’ai aussi démonté deux – trois jeux de société, j’ai pu me faire les dents sur les cartes du mémory T’choupi, le pied. Après, la mère est allée au salon pour regarder son crin-crin qu’elle pose sur ses genoux et qui a un beau grand fil. Les fils, c’est mon truc. Je suis aller vers elle pour tirer dessus, et aussi pour enlever les CDs de la tour, allumer la Xbox du père, sortir les DVDs des tiroirs, me coincer les doigts dedans et me faire tomber la manette de console sur la tête.

Je me suis mis à hurler tu penses bien, alors la mère a refermé son machin et est allée vider le lave vaisselle après m’avoir fait plein de bisous. Elle adore me relécher comme ça. Je suis si beau, faut dire, je la comprends. La cuisine, c’est ma pièce préférée. J’adore aller me coller sous la porte du lave-vaisselle quand elle est ouverte, sauf que je sais pas en ressortir. Qué-blo le type. Mais ce que je kiffe encore plus que le lave vaisselle, c’est les tabourets. Ils brillent, je me vois dans leurs pieds. Je me trouve tellement beau que je m’embrasse, d’ailleurs, à longueur de journée.

Bon après je me suis mis à brailler, j’avais la crotte au cul. La mère a voulu me changer. Ca, laisse moi te dire que c’est pas mon truc. J’aime encore bien avoir le sac à l’air, mais rester sans bouger, c’est trop m’en demander. La mère tente de me berner en me filant le tube de crème pour quand j’ai le cul rouge (rigolez pas, ça fait un mal de chien). Seulement, ça va bien 2 secondes son truc, mais moi ce que j’aime c’est frapper un objet contre un autre. Particulièrement contre le radiateur qui est derrière moi. Alors je me retourne. Puis la mère me retourne. Alors je me retourne encore. Alors elle me retourne encore elle aussi. Alors je chiale. Faut pas déconner.

Bon après elle m’a recollé au plumard. Ca m’a séché tout ça.

Ah, et j’ai oublié de te dire : j’ai bouffé l’avis d’imposition, aussi.

(3786)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

19 comments

  1. Pomdepin says:

    Tes drôle…le mien rampe aussi depuis une semaine, la chatte n’arrive pas a s’en remettre! Alors qu’elle a eu droit à une épilation gratuite au niveau de l’oreille droite! Et elle refuse bêtement de partager sa gamelle….

Laisser un commentaire

Connect with Facebook