Le secret des photos réussies

La semaine dernière, un ami de l’Homme est venu nous rendre visite. Comme il habite désormais à plusieurs centaines de kilomètres (les joies des mutations des fonctionnaires), nous ne l’avions plus revu depuis au moins 4 ans.

Lorsque je l’ai vu arriver avec une besace digne d’un sac à langer de primipare, je me suis demandé ce qu’il pouvait bien avoir à trimballer là dedans. N’est-ce pas là la grande joie des célibataires que de voyager léger? J’eus bien vite ma réponse :

  • (lui) Tiens, Cindy, tu fais toujours de la photo?
  • (moi, confuse) Euh… Je fais toujours DES photos, oui. Principalement des gosses. J’ai toujours le même réflex qu’il y a 4 ans.
  • (lui, enthousiaste) Justement, je t’ai apporté mes nouveaux objectifs pour que tu puisses essayer!

Comme je rêve d’en commander un nouveau depuis un moment pour Noël mais qu’à chaque fois j’opte finalement pour une bonne vieille carte cadeau Séphora, je profite de la sieste du lardon pour chopper un objectif, mon Niminus, et partir faire des essais dans le jardin. Le Niminus est fan des séances photo, elle adore prendre des poses de dinde (on se demande de qui elle tient) surtout lorsqu’elle a une belle robe qui tourne et même si elle n’a plus de dents.

Ayant pris un peu d’assurance, j’ose ensuite monter fébrilement un objectif à près de mille boules sur mon petit boitier. Je m’apprête à shooter (figurativement) le Niminus avec ce matos de paparazzi lorsque je me retourne et aperçois ce lardon gaupé comme l’as de pique sur le pas de la porte.

1

Et c’est à ce moment là que je me suis dit que je n’avais vraiment pas besoin de claquer un salaire pour immortaliser des moments comme celui-ci.

Enregistrer

Enregistrer

(873)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

2 comments

  1. Julie-Monade says:

    Les photos les plus réussies sont celles qu’on a faites avec le coeur. Celles où il se passe quelque chose de cool, quelque chose de drôle, quelque chose de beau. Celles où il ne se passe rien du tout mais où tout est parfait. Quel que soit le matos utilisé.
    Parole de photographe 🙂

Laisser un commentaire

Connect with Facebook