Ne pourrissons pas nos enfants

Ne pas trop gâter son enfant pour les fêtes, c’est pour son bien. Je suis tout à fait d’accord. Sur le principe. Mais en pratique… C’est quand même plus facile à dire qu’à faire! Et tous les ans c’est la même histoire. Une fois l’orgie des fêtes passée, je regarde la quantité de cadeaux amoncelée par le Niminus, et… ça me file légèrement la gerbe. Un peu comme quand on te propose une raclette le 2 janvier, alors que tu viens de passer 10 jours à engraisser comme un petit cochon de lait. Tu vois le sentiment?

Je suis persuadée que le cadeau doit rester un évènement rare qui suscite l’émerveillement. Une surprise que l’on découvre avec des étoiles dans les yeux. Mais voilà le problème :  la mère lambda aime voir les yeux de son enfant pétiller. Alors la mère lambda cède à la tentation, elle achète encore un cadeau, un petit. Et subrepticement, la mère lambda fout son éducation en l’air.

Exemple :

J’ai fait un calendrier de l’Avent pour le Niminus, façon mère parfaite, avec des petits cases en bois pour mettre des cadeaux et tout. Et j’ai passé un temps (et un fric)  incroyable à sélectionner des petites surprises : en plus des chocolats, il y avait aussi des barrettes, badges, même des boucles d’oreilles. J’avais fait ça bien. J’étais fière de moi.

Et ce soir, après avoir laborieusement mangé sa soupe, mon Niminus a ouvert son petit tiroir. On est seulement le 9, mais elle avait déjà trouvé mille trésors dans son foutu calendrier. Aujourd’hui, il y avait un shokobon, qu’elle n’avait pas envie de manger (déjà là, j’ai envie de te dire, WTF?), et une jolie barrette à paillettes (faite à la main, en plus!)

Je me tourne vers elle, plonge mon regard dans ses yeux, pour nourrir mon âme de maman de son émerveillement d’enfant. J’y cherche les petites étoiles. Et voilà ce que j’y trouve à la place :

Des larmes.

De grosses larmes bien rondes qui lui roulent jusque sous le menton. Et une réaction digne des minipoufs de My Super Sweet 16 (comment ça, tu ne connais pas ce chef d’oeuvre de la télévision américaine?)

« Oh mais non, je ne l’aime pas celle là! C’est pas grand chose, j’aime pas! »

BAM.

Mes petites étoiles, j’ai pu me les coller là où je pense.

Je sais ce que tu te dis : quelle petite peste pourrie gâtée, ce Niminus.

Et tu as entièrement raison.

Et le pire, c’est que c’est entièrement de ma faute.

Je ne veux pas en faire une enfant roi, un petit microbe de 4 ans qui pense que tout lui est dû. Mais bon sang, que c’est dur! Je vais devoir me faire violence, je le sais, mais je crois que c’est nécessaire si je ne veux pas que pour ses 6 ans, elle me fasse une crise parce que j’aurai refusé de lui offrir un poney. Encore un nouveau dilemme que l’on découvre en devenant parent : qui aurait cru que ce serait si difficile de ne pas acheter?

 

(1728)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

8 comments

  1. Elotoucourt says:

    ooooooooooooooh que oui ! c’est tout à fait mon ressenti !!
    c’est incroyable comme on peut prendre du temps pour créer de nos petites mains de petites choses pour le plaisir de nos enfants mais qui est déjà rempli de toutes sortes de choses et qui du coup, en une réaction ( larme, pleure, râlage … ) et bien nous remette dans la tronche qu’ils sont pourris gâter et se « permettent » de dire que c’est nul ( Jamais j’aurai osé à mon époque dire ça à mes parents .. ) mais voilà je ne pense pas qu’on est les seules fautives … Les grands parents là dedans sont pas mal dans le genre je pourris et je gate à mort !! et du coup quand nos loulous ne voient qu’un cadeau de notre part sont juste deg .. bah oui il y en a qu’un .. pfffff pourri gâté … tu l’as dit !

  2. adeline says:

    ton article est vraiment très beau et me touche beaucoup… on sent vraiment que ton petit coeur de maman géniale en a pris un coup….
    ceci dit, tu me réconfortes aussi dans mes opinions (hyper tranchées, je l’avoue)… à savoir que je n’ai JAMAIS fait ni acheté de calendrier de l’avent à mes mémères. la cause: je trouve qu’elles sont déjà beaucoup gâtées à noël alors pourquoi leur offrir encore des cadeaux pour attendre les autres gros cadeaux????
    et, de plus, on achète 1 cadeau par faille oui, un tout petit cadeau de rien du tout 🙂 et ce cadeau peut aussi bien coûter 30, 40 ou 100€, je ne complèterai pas par d’autres cadeaux pour avoir une égalité de valeur… la valeur, elles s’en fichent royalement et je ne vais pas leur offrir plein de cadeaux alors qu’elles ont aussi ceux de toute la famille. juste pour leur apprendre à aimer recevoir et à apprécier sans être blasées…
    Bref, j’ai parfois l’impression d’avoir un côté mère-sorcière mais mes filles ont les yeux qui brillent à noël et c’est tout ce qui compte pour moi 🙂

  3. Corinne (Couleur Café) says:

    Je suis exactement comme toi, et j’essaie tant bien que mal de me soigner 🙁 Pour Noël, j’ai pris comme décision de ne donner qu’un seul cadeau par enfant. Je me souviens des tout premiers Noël des enfants où ils ont eu jusqu’à 5 / 6 cadeaux, c’était ridicule et en plus, à force d’en avoir trop, on n’a rien vu des petites étoiles qui pétillent.

  4. lucie says:

    encore un excellent article madame la Dinde (tu mérites ta majuscule 😉 )
    ben pareil que toi pour la théorie, pi à peu près pareil que toi pour la volonté 🙂
    Bon moi j’suis pas une bricolo dans l’âme, alors peux que admettre que passer du temps à faire qqchose pour ton minimoy, qui te le renvoie en pleine tronche, bah c’est pas cool, moi je serait plutôt à craquer sur les jeux de société, cartes, puzzle et autres gomettes en tout genre sans raison particulière (et fringue aussi )…! mais je reste chanceuse, mon grand minimoy est toujours content (aussi content qu’avec les cabanes en carton fait par son père d’ailleurs ), alors je me dis que la société change et qu’il faut s’adaperr (excuse de merde mais ça permet de pas trop s’en vouloir). on verra avec la num2…

  5. Amélie Epicétout says:

    Je me suis fait la réflexion pas plus tard qu’hier en me disant qu’avec nos siouper calendrier de l’avent ben c’était un peu Noël tous les jours avant Noël. Du coup j’ai des trucs à lui donner, qu’on m’offre et que je n’ai pas envie de lui donner tout de suite parce que trop c’est trop… du coup je stocke jusqu’à la prochaine orgie de cadeaux. Entre tonton qui se ramène avec un sac à dos petshop, le collègue avec une robe de princesse, la mamie avec ses kinders, le cadeau de Noël du boulot et moi avec mes envies furieuses de shopping on n’est pas rendu.

  6. aa says:

    Tout à fait d’accord!!

    Mais ma bébée a 8 mois, premier Noël et déjà j’ai bcp trop craqué. Avec 4 tantes et 2 oncles elle va être pourrie gâtée de chez pourrie gâtée..

  7. Just says:

    Je vois qu’on est toute pareille, c’est rassurant dans un sens … J’avais promis à mon mari, cette année on achète juste un vélo … j’ai déjà craqué avec de jolies boîtes de Duplo … Les hommes sont plus fort que nous dans ce domaine … Pour une fois … 😉

  8. Sophie says:

    Ah, ah, ah, ah, ah (rire mesquin de celle qui est passée exactement par là, l’année dernière…). Petit flashback « décembre 2012 » : j’avais bricolé un calendrier de l’avant tout mignon, parce que ça grouillait partout sur le net et que je voulais me prouver que moi aussi, je pouvais le faire… Ouech, ouech! J’ai dit PLUS JAMAIS!!! La miss, au bout de cinq jours, ouvre un tiroir : « Ah (pas enthousiaste)… », Moi : « ben, quoi, ça ne te plaît pas? », Elle : « Non, c’est nul la surprise aujourd’hui… » Ok, ma louloute, l’année prochaine ce sera calendrier supermarché avec chocolats dégueulasses… Résultat : le 1er décembre elle a eu un calendrier barbie à 2€, avec chocolats dégueu (mais ça n’a pas l’air de la déranger), pas de caprices et tout le monde est content!!! Alors pourquoi se faire &²’#*¤$???
    Sinon, j’adore ton blog!!!

Laisser un commentaire

Connect with Facebook