Mon ami le tire-lait – L’allaitement sur la durée

Joie! Enfin un article sur l’allaitement qui ne va pas te faire grimacer en imaginant les douleurs décrites, mais plutôt te donner quelques infos sur comment allier allaitement, travail et sorties.

Parce qu’au bout d’un moment (3 semaines à 1 mois je dirais), ton allaitement il va rouler tout seul. Tu sauras comment mettre ton bébé au sein tout en mangeant, lisant un bouquin ou regardant une série (un épisode de 40 mn étant d’ailleurs pour moi la durée idéale tétée + tenue verticale pour digestion). Tu sauras comment t’habiller et seras capable d’allaiter partout, en toutes circonstances. Tu vas même trouver que cela est une excuse rudement commode pour passer à côté des tâches ménagères et aller te poser sur ton lit avec ton bébé au sein et ton livre du moment dans la main.

Seulement le gros problème avec l’allaitement, c’est que ton bébé ne peut pas rester trop longtemps loin de son garde manger. Tu peux t’absenter pour faire une petite course, mais pas pour une aprem shopping, un ciné ou une soirée avec les copines (sauf si tu as du bol et que ton bébé est réglé comme un réveil matin très vite…). Et puis à un moment donné il va bien falloir songer à reprendre le boulot, et tu te dis que ce serait bien dommage de sevrer déjà ton lardon alors que tous les deux n’en avez pas franchement envie.  Pour l’une ou l’autre de ces raisons, tu commences à sérieusement envisager l’inenvisageable … Le tire-lait!

Quand on parle de tire-lait, beaucoup ont cette image en tête :

C’est vrai, ça peut faire un peu bovin. Mais que c’est pratique! Beaucoup de femmes n’apprécient pas son utilisation. Pour ma part j’ai bizarrement beaucoup aimé prendre 30 minutes dans ma journée de travail pour me mettre au calme. Légalement d’ailleurs, tu as le droit à une heure de « décharge » par jour pour allaiter, ou tirer ton lait. Voici un extrait du texte de loi :
Article L 224-2. Pendant une année à compter du jour de la naissance, les mères allaitant leurs enfants disposent à cet effet d’une heure par jour durant les heures de travail.
Article R 224-1. La durée d’une heure dont disposent les mères pour l’allaitement de leurs enfants est répartie en deux périodes de trente minutes, l’une pendant le travail du matin, l’autre pendant l’après-midi. Le moment où le travail est arrêté pour l’allaitement est déterminé par accord entre les intéressées et leurs employeurs. A défaut d’accord, il est placé au milieu de chaque demi-journée de travail.

Selon ton lieu de travail, il sera cependant plus ou moins difficile de trouver l’endroit adéquat pour tirer ton lait, le minimum étant de pouvoir s’isoler dans une pièce qui contienne un endroit où s’asseoir, une prise électrique, et d’avoir accès à un frigo pour la conservation du lait.

Pour ma part, j’ai eu beaucoup de chance de pouvoir profiter des lits de l’infirmerie pour tirer mon lait en toute tranquillité. Je m’installais (sous la couverture…), branchais le matos et en profitais pour lire un bouquin! Il est important d’être détendue pendant le tirage, donc de faire une activité relaxante (exemple : ne pas corriger des copies…). J’ai pour ma part beaucoup apprécié ces moments au calme au milieu de ma journée!

Tu peux aussi faire comme ça, si tu veux…

Parlons cette fois du tire-lait en lui-même. Si tu comptes en faire un usage régulier, il t’en faudra absolument un électrique (20 minutes à pomper à la main, ça ne tente personne!), d’autant plus que sa location est gratuite si tu as une ordonnance. Elle peut t’être délivrée par ton médecin, ta sage-femme ou un pédiatre, des personnes que tu seras de toutes façons amenée à rencontrer régulièrement.

Attention! Les pharmacies ne sont pas toutes super au point et si tu n’es pas précise, ils te refileront un vieux truc des années 80 qui s’appelle Kitett. Et c’est un clou! Il n’a qu’une seule vitesse donc t’arrache d’emblée la moitié du sein, et n’est pas efficace. Les pharmacie ont la possibilité de commander ce matériel, arrange toi pour qu’ils te prennent un Medela, c’est une très bonne marque. C’est toi qui règle l’intensité du pompage, il est relativement silencieux et le kit de départ que tu devras acheter et qui n’est pas remboursé (téterelle, bib, tuyau) est pratique et confortable. Il t’en coûtera une dizaine d’euros, et tu peux même le trouver sur amazon! Sache aussi que tu peux demander un tire lait simple ou double pompe.

Oui, un tire-lait reste mastoc… Moi je le promenais dans un sac incognito, mais il est fourni avec une petite valise. A l’achat, il y a cependant des modèles moins encombrants et plus silencieux.

La conservation du lait

Pour ma part, j’utilisais des pots Avent :

21.90€ sur amazon (super idée de cadeau de naissance)

10 pots contenance 180ml, 10 pots 240ml, un couvercle qui se visse parfaitement bien, qui vont au congélateur comme au lave-vaisselle, sans Bisphénol A bien évidemment, et que tu peux aussi utiliser pour conserver les purées et compotes maison. Et ils me servent encore aujourd’hui pour emmener de la vinaigrette et des bâtonnets de carotte en pique-nique…

Seul inconvénient : le stockage. Si tu n’as pas un grand congélateur, voici une autre option qui a conquis de nombreuses mamans :

Les sachets de conservation

Ceux de Lansinoh sont à 7.95€ pour 25 sachets, ceux de Medela incroyablement plus chers et bien entendu à usage unique. Tout dépend de la fréquence à laquelle tu penses utiliser ton tire-lait et la place que tu as dans ton congélateur!

Le temps de conservation du lait maternel

A température ambiante : 4 à 6 heures , maximum 8 (exemple : tu tires ton lait à 18h, tu files passer la soirée avec les copines et c’est le baby-sitter d’un soir qui se chargera de donner ce bib, chauffé ou non)

Au frigo (en dessous de 4°) : 8 jours, selon les études les plus récentes. Ce mode de conservation est particulièrement adapté pour le lait tiré au travail et que l’on prévoit d’apporter chez la nounou, que ce soit du lundi au mardi, ou du vendredi au lundi.

Au congélateur (pas freezer!) : 6 à 12 mois. Bien penser à noter la date.

Attention : ces durées ne sont pas cumulables. Si l’on a prévu de réfrigérer, il faut le faire de suite et ne pas laisser le lait à température ambiante avant, même chose pour la congélation.

Il me semblait que ces durées étaient un peu longues (notamment sur la conservation au frigo), j’ai donc comparé les données de la leche league et les infos que l’on peut trouver sur des sites internationaux, et ce sont les mêmes recommandations. Moi je dis, tant mieux!

Quelques règles à respecter

– Toujours bien se laver les mains avant de tirer son lait.

– Il n’y a pas besoin de stériliser les pots de stockage, par contre il est indispensable qu’ils se ferment hermétiquement.

– bien agiter le lait avant de le réchauffer. La « crème » va se déposer sur le dessus, c’est le gras du lait, qu’il ne faut surtout pas enlever!

– ne pas réchauffer au micro ondes, qui détruit certaines composantes du lait maternel.

– penser à sortir le lait maternel du congélateur la veille, et le placer au frigo pour la nuit.

Ici, un petit mémo à l’attention de la personne qui donnera le lait maternisé au bébé.

Voilà tout pour cet article tire-lait. Ne t’en fais pas, au début ça fait un drôle d’effet (genre sein coincé dans l’aspirateur) et tu peineras certainement à en extraire 20ml… Avec la pratique tu vas savoir comment le positionner, et j’avoue que voir le fruit de sa récolte a quelque chose d’assez jubilatoire genre « wow c’est moi qui ai fait tout ça! ». Ou alors c’est moi qui suis une weirdo du tire-lait, je sais pas…

(7161)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

16 comments

  1. AmélieEpicétout says:

    Les petits pots avent sont vraiment un bon investissement surtout pour les mamans qui cuisineront les repas de bébés à l’arrivée de la diversification.

    Et pour le tire-lait Medela c’est vraiment le top, tu as raison.

    Encore un chouette article pour les futures mamans 😉

  2. FoxyMama says:

    Moi je n’arrive a rien tirer, du coup tant pis, c’est deux tétées par jour pour ma fille. J’aurai du tirer régulièrement quand elle était petite parce que maintenant pas moyen de sortir plus que 3 pauvres gouttes en 1 h, c’est frustrant

    • Maman Dinde says:

      au début pareil, j’ai du m’y reprendre à 3 fois pour tirer un malheureux bib. Et finalement avec le medela et un peu de pratique (massages!) ça s’est amélioré!

  3. Raphsel95 says:

    Medela c’est le top !!!
    Il existe un nouveau modèle, plus petit t plus silencieux que celui sur la photo, qui est super top!!!

  4. MumCath says:

    Salut,

    Merci pour ce récap.
    Moi je tire mon lait depuis que j’ai repris le travail en mars. Je me cache sous mon bureau 🙂 faudra que j’en fasse un article un jours !
    Enfin bref, j’ai un petit doute du coup sur mon mode de fonctionnement en lisant ton article… Ben moi je le garde dans un biberon en verre avec une capsule en plastique qui fait le chapeau. Je le laisse eu frigo au boulot, puis frigo de la nounou jusqu’au lendemain. Du coup mon prob c’est que c’est pas hermétique… )ca coule d’ailleurs si je laisse pas le bib droit…) Tu crois que c’est grave ?

    +

    • Maman Dinde says:

      Sous le bureau? C’est pas un article qu’il faut mais surtout une photo lol!
      Sinon pour le « pas hermétique » je ne sais pas trop à quel point ça risque, le mieux est de demander en pharmacie ou bien de mettre un petit film plastique pour bien empêcher l’air de passer?

  5. Sandra SB says:

    Ah le tire-lait … Notre meilleure amie à nous maman qui reprenons le chemin du travail … J’ai la chance d’avoir mon emploi du temps sur 4 jours du coup je ne maîtrise pas la bête tous les jours. En fait je ne l’utilise que 2 jours parce que je suis hors de la maison plus de 10h et la c’est tendu ! ( dans tous les sens du terme)
    Par contre j’ai de la chance en tant que prof de Svt j’ai un labo avec frigo et congélateur à côté de ma salle et j’ai une salle perso du coup je tire mon lait entre midi et 1h pendant que je surf sur le net ( merci smart phone) ou écoute la radio ( merci application Europe 1) ou corrige des copies ( si, si !) par contre j’ai pas pu changer de TL et j’ai toujours le kitett fisio et j’ai réussi à la dompter j’arrive à tirer quasi 200 ml le midi !
    Mais heureusement que je l’ai parce que y’a un jour j’ai pas pu tirer mon lait ( trop de boulot) et ben je me suis vidée dans la voiture … 10 minutes plus tôt c’était devant les élèves !!!
    En tous cas la solution c’est de le faire zen !
    Le meilleur moment pour les mamans allaitantes qui reprennent le chemin du boulot c’est la tétée du soir qd ton bébé te saute littéralement dessus pour un gros câlin !

    • Maman Dinde says:

      Eh bien tu devrais avoir une médaille pour réussir à tirer 200ml avec le kitett LOL!
      Et comment est ta lactation quand tu es à la journée avec ta fille? Tu ne ressens pas de baisse? (Je vais avoir un EDT plus compliqué cette année…)

      • Sandra SB says:

        Lol pour la médaille 🙂 je vais en toucher un mot à kitett ! 😉
        Eh ben étonnamment je ne ressens pas de baisse les samedi, dimanche, lundi quand je suis avec ma puce. Mais je pense que le fait qu’elle tête quasi 1h30 tous les soirs au moins maintient bien la lactation ! Et puis surtout je le reconnais je suis fatiguée mais pas du tout stressée, je suis plutôt zen et du coup ça doit aider.
        J’espère que ça ira pour allier l’allaitement et ton EDT

    • Maman Dinde says:

      Merci! Il faut que j’en refasse un pour cet allaitement-ci, car toute cette série de billets sur l’allaitement a été écrite quand j’étais enceinte du 2e!

  6. Kim says:

    Super article ! Merci. Moi je tire mon lait depuis la première semaine d’allaitement car ça m’a aidé d’abord pour la montée de lait (mes seins étaient très très tendu) puis ensuite lors d’une lymphangite et maintenant car j’essaye de donner du lait au lactarium. Mon bout de chou à aujourd’hui presque 2 mois et je ne reprendrais le travail que lorsqu’il aura 6 mois, du coup j’envisage également de tirer mon lait au travail. Pour la conservation au frigo, j’avoue que j’ai encore du mal à voir ce dépôt de gras sur le dessus, j’ai toujours l’impression que le lait a tourné 🙁

  7. MissPweT says:

    Le tire lait ? J’avais dit : Jamais !! Mais 4 jours après la’ccouchement, toujours pas de montée de lait (césarienne, fatigue, stress…) donc je m’y suis mise, afin de stimuler la production…montée de lait le lendemain !
    Après 2 mois d’allaitement, et une envie de liberté retrouvée, je me suis surprise à y songer sérieusement… Via le site grandir nature, avec une ordonnance, on peut en avoir un adapté à notre usage et surtout très compact ! Livré gratuitement avec une pochette isotherme et des blocs de froid.

    http://www.grandir-nature.com/produit-tire-lait_calypso_ardo-1384

    Résultat, bb a 6 mois et je tire mon lait en moyenne une fois par jour depuis ma reprise du travail à temps partiel. Ce n’est toujours pas un plaisir mais je suis convaincue tout de même ! Merci pour cet article !

  8. Démétra says:

    Merci pour cet article fort intéressant 😉

    Je ne suis pas une fan du tire-lait, même si je reconnais que c’est ultra-pratique.
    J’arrive à tirer en quantités raisonnables mais je ne le fais que quand je rentre tard et que bébé est déjà couchée (une semaine sur deux en moyenne). Cela dit, elle se réveille souvent ces soirs-là pour avoir le complément (ou le câlin vas savoir!)

Laisser un commentaire

Connect with Facebook