Moisie.

En bientôt 5 ans de blog, j’ai souvent eu des petits passages à vide, mais depuis le début d’année je suis particulièrement mauvaise. Disons le : mon blog sent le moisi. Alors ce soir, je viens juste ouvrir un coup les fenêtres pour faire entrer un peu d’air frais.

Cette période a été particulièrement difficile. Sans vouloir geindre et me faire plaindre (on le sait bien que les profs sont des feignants) je me suis noyée sous un tsunami de boulot en donnant 22 heures de cours par semaine au lieu des 18 qui correspondent au temps plein des profs (des vraies feignasses je vous dit). Sachant que j’essaie au maximum de ne pas bosser quand les lardons sont dans les parages, j’ai souvent été obligée de remplacer mes plages de blogging par des plages de travailling.

Et puis, une fois la journée de boulot abattue et les lardons couchés, il me restait tout juste deux neurones à connecter pour suivre une série d’un oeil (l’autre en profitant pour micro-siester) avant de m’écrouler au lit à des heures indécentes (donc vers 21h13).

1

Si vous voulez vraiment trouver un coupable : blame Netflix.

Il ne faut pas le prendre pour vous, vraiment. Je n’ai pas fait la dinde cet hiver mais l’ours. Parfaitement asociale et d’une humeur tout aussi engageante, je n’avais qu’un but dans la vie : dormir. Qu’une aspiration : qu’on me foute la paix. Mais je compte bien sortir de mon hibernation ces prochains jours, avec l’arrivée des vacances tant attendues.

Il ne me reste donc plus qu’à refermer la fenêtre, et à vous dire à très bientôt 😉

 

(687)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

3 comments

Laisser un commentaire

Connect with Facebook