Les 16 métiers d’une mère entre 7h30 et 8h30

  • Majordome attentionné, lorsqu’elle réveille doucement les enfants endormis en ouvrant délicatement leurs rideaux, en leur servant à boire et en leur préparant tendrement leurs tartines.
  • Nutritionniste avisée, lorsqu’elle propose une tartine à son enfant qui avait initialement porté son choix sur « juste une sucette ».
  • Infirmière roublarde, lorsqu’elle administre à son morveux de l’Exomuc dissimulé dans un verre de jus de fruit.
  • Bourreau aimant, lorsqu’elle lui annonce avec empathie que les petites pulvérisations de pschit dans le nez ne sont pas négociables.
  • Maître d’oeuvre efficace, lorsqu’elle distribue les diverses tâches de débarrassage, débarbouillage et habillage à la marmaille pendant qu’elle va se maquiller.

img_2563

La théorie : l’enfant jovial effectuant sa mission avec entrain

  • Inspecteur des travaux finis incrédule, lorsqu’elle constate que rien de tout cela n’a été fait, qu’au lieu de remettre la bouteille de lait dans le frigo sa fille s’entraîne à la porter en équilibre sur sa tête, et que tous deux ont joué à qui ferait le plus de « neige » en percutant à nombreuses reprises son choco Prince contre le rebord de son bol.
  • Juge aux affaires familiales sans pitié, lorsqu’elle leur annonce avec fermeté et conviction qu’ils en avaient pris pour une semaine ferme de petits dejs sans chocos.
  • Femme de ménage renfrognée, lorsqu’elle aspire la « neige » sur la chaise, sous la table et, accessoirement, dans les cheveux du lardon.

img_9703

Ou alors ça.

  • Négociateur du GIGN patient, lorsqu’elle convainc un lardon boudeur et surtout cul nu qu’au 18 octobre en Franche-Comté, il fait définitivement trop froid pour mettre le T-Shirt de Mario et que non, il ne peut pas remettre le slip de Shawn le mouton qu’il est allé rechercher dans le panier de linge sale.
  • Coiffeuse / Maîtresse, lorsqu’elle tresse les cheveux de sa fille en lui faisant réciter les doubles et les moitiés.
  • Caporal chef courroucé, lorsque c’est l’heure de décoller et qu’elle vocifère des consignes à tour de bras alors même que sa fille joue au pseudo-élastique en sautant comme un cabri entre les rainures du carrelage de la cuisine et que son fils, toujours les fesses à l’air, s’essuie la langue sur les rideaux de l’entrée pour tenter d’enlever l’arrière goût d’Exomuc.
  • Joueuse professionnelle de Tetris, lorsqu’elle tente de trouver une place sur ces foutus parkings d’écoles (oui, écoles au pluriel. Kill me now)

img_9650

Ma-gi-que on vous dit

  • Toiletteuse pour gosses, lorsqu’elle s’aperçoit en descendant le lardon de la voiture qu’il a encore du chocolat tout autour de la bouche qu’elle nettoie prestement avec son pouce enduit de bave.
  • Chef de cabinet volubile, lorsqu’elle débite à son enfant son emploi du temps de ministre pour la journée en lui précisant bien qu’aujourd’hui c’est maman et pas papa qui vient le chercher après les TAP et pas à l’heure des papas / mamans / tatas
  • Génie de la lampe magique, lorsqu’elle lui promet beaucoup plus de trois voeux pour ne pas qu’il se mette à pleurer lors de la redoutée séparation.
  • Pilote de formule un, lorsque tout le monde est enfin à l’école dans un état de propreté acceptable mais qu’elle, elle est en retard au boulot.

Et je suis sûre que vous en trouverez d’autres, non?

(1877)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

9 comments

  1. Sweetdaddy says:

    Et dire que j’ai la chance de pouvoir emmener les enfants à l’école à pieds, un « luxe » 🙂
    En tous cas, à la mais’ c’est moi qui les lève/fait manger/prépare donc je me reconnais tout à fait dans plein de ces boulots.
    Par contre, avant d’arriver au boulot, j’enlève ma perruque de maman, après ça jase, tout ça…

Laisser un commentaire

Connect with Facebook