La psychorigide de la télé

Cette semaine, je n’ai pas été beaucoup à la maison, étant bien prise par les joyeusetés diverses et variées de notre belle éducation nationale (= des réunions à toutes les sauces). Alors ce weekend, j’ai essayé de me racheter auprès de ma marmaille en jouant à la gentille petite MILK* tout le weekend. On a glandé en pyjama tout le samedi matin, on est allé faire du manège au marché de Noël, puis on a fait des jeux de société en fin de journée (le Niminus a gagné, j’ai pleuré). Et dimanche, après avoir passé la matinée sur les devoirs du Niminus, je me suis cassé la nénette à faire de la pâte à brioche pour pouvoir décorer avec mes lardons des petits Manala pour la St Nicolas.

*MILK = Mother I’d Like To Kill.

Le Niminus a découpé scrupuleusement la pâte à l’emporte-pièce et, pendant que tout cela dorait doucement au four, je l’ai laissée regarder un dessin animé sur l’ordi. Son dessin animé préféré du moment : Mia et moi (et son livre magique, ses licornes, ses bijoux de fée dans les cheveux et tout le toutim.  Plus girly-girl, il n’y a pas).

Nous avons ensuite décoré nos créations avec du glaçage et des smarties, et passé un bon goûter tous les 4 autours de notre belle ribambelle de joyeux bonhommes comme une petite famille de magazine.

pzqf

Le soir venu, je me suis mise à table avec le sentiment du devoir accompli : les devoirs étaient faits, ce foutu cahier de vie aussi, et j’avais l’impression d’avoir un peu racheté mon absence de la semaine en leur ayant proposé foultitude d’activités ces deux jours. Mais quand j’ai demandé à ma fille ce qu’elle avait préféré ce weekend et qu’elle m’a répondu sans sourciller « Regarder Mia sur l’ordi!« , mon enthousiasme est retombé comme une chouquette pas assez cuite.

Quand j’étais petite, je passais des mercredis matins et des samedi après-midis entiers devant la télé. C’était no limit, et je goûtais d’ailleurs toujours devant la télé en rentrant de l’école. J’ai d’ailleurs eu très tôt une télé et un magnétoscope dans ma chambre, vers l’âge de 10 ans, et je regardais en boucle mes enregistrements de Sailor Moon et d’Hélène et les garçons.

Aujourd’hui, je laisse éventuellement mes enfants regarder 15 minutes de télé si le repas n’est pas prêt après la douche, et un peu plus le weekend si on est à la maison et qu’il fait moche dehors. Ils ne regardent pratiquement jamais un DVD en une seule fois, c’est « Le début ce soir, mais la fin demain« .

En y réfléchissant, je ne sais pas pourquoi je diabolise tant la télé, moi qui ai eu comme nounou le Club Dorothée. Surtout qu’avec le replay ou Netflix, on a quand même beaucoup plus l’opportunité de maîtriser les programmes que les enfants regardent qu’à notre époque. Bien sûr, T’Choupi est insupportable, mais Max Et Ruby sont finalement assez sympas. Y’a Shawn aussi, Peppa ou Franklin.  Je crois que ma fille m’a fait réaliser que j’étais peut-être un peu extrême, avec tout ça. Et peut-être aussi un peu con, au final.

(155)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

8 comments

  1. Lipoune says:

    Je suis comme toi. Je me sens mal quand mon fils regarde trop la tv c’est à dire plus que d’habitude ! Il a le droit, le matin, pendant le petit dej, et au choix l’après midi ou le soir avant la douche.
    Pourtant il kiffe ça plus que tout!
    Et moi je n ‘y avais pas le droit étant petite.!
    Et sinon , chez moi ils ont préférés les BN à mes manelés !

  2. Claire Rêves de fripouilles says:

    Ici c’est pire on a même pas la télé!!
    Je suis comme toi, élevée au club Dorothée et compagnie, j’adorai, mais maintenant que je suis maman je limite au maximum les écrans….
    Pourtant quelle joie lorsque je propose à mes fripouilles de regarder un DVD.
    Ils sont beaux vos Manelés! Je n’ai pas essayé d’en faire cette année… Nous avons fait des sablés 😉

  3. mauvaise mère says:

    Ma fille a beaucoup regardé la télé. Les dvd en en entier…..de funes, tchoupi j’en passe…..lorsqu’un jour en ce2 et en classe double niveau avec des cm1 la maitresse demande ce qu’est une fraise c’est la seule avoir répondu
    . Sa source « la folie des grandeurs ». Nous avons aussi beaucoup lu et aujourd’hui à 15 ans elle a une culture générale bluffante……mon fils adore la télé aussi et je suis très à cheval sur les programmes. ….j’essaie la pâtisserie et autres. ….il commence à jouer aux jeux de société mais à dose homéopathique. ….il a comme ma fille au même âge (5ans) un super vocabulaire. ….alors tout en maîtrisant les programmes je le laisse à son film au moins 2/3 fois par semaine…..

  4. Emma June says:

    J’ai moi aussi été élevée au Club Dorothée et autres sans vraiment de restriction niveau écran.
    Pour autant j’ai toujours aimé lire, écrire et me balader dans la nature.
    De fait, si j’ai limité les écrans pour mon fils tout petit, au fur et à mesure qu’il grandit, je ne suis pas psychorigide sur la question tant qu’il aime faire d’autres choses.
    En plus, les programmes actuels pour enfant (choisis) sont pour la plupart pédagogiques sur un plan ou un autre.
    Tout extrême (liberté totale devant la TV ou interdiction de TV) me semble peu adaptée, la diversité donne de l’intérêt à tout et ne focalise pas (j’imagine trop la frustration de maman à entendre « regarder mia » après tout ça!)
    A chacun de trouver son équilibre

  5. Lorelei says:

    alors moi aussi j’ai passé beaucoup de temps devant la télé petite, ça ne m’a pas abrutie du tout, et encore aujourd’hui je la regarde beaucoup
    et les enfants ben aussi.
    et la grande a sauté une classe parce qu’elle était précoce et savait lire avant ses 4 ans, entre autres choses.
    Donc je me dis que ça ne rend pas bête la télé, à condition de ne pas y passer ses journées évidemment.
    bisous

  6. Lili-One says:

    Une autre égérie de Dorothée ici. Pareil, j’aurais tendance à vouloir jouer la psychorigide, mais d’un autre côté, je ne sais pas si j’y arriverai.

    Cela dit, le bon côté de la chose, et c’est ce qui semble ressortir de votre week-end, c’est que Niminus aura peut être une relation plus qualitative à la télé que ses camardes : ce qu’elle regarde, elle l’apprécie vraiment au lieu d’un visionnage automatique dont elle ne tirerait aucune saveur. C’est peut être quelque chose de réussi, finalement 😉

  7. lolopunto says:

    Je suis un peu comme toi au départ… Pas de télé, non non… Et puis au fil du temps, alors que Joufflu chafouine parce qu’il est KO de sa journée de creche, qu’il me faut 5 minutes pour lui faire à manger et qu’il hurle pour rester dans mes bras, je l’installe tranquillement avec doud devant léo le camion (5 minutes d’épisode) et je me retrouve en cuisine à lui préparer son diner, tranquille, avec en fond, Léo qui construit un toboggan ou autre… Et franchement, j’ai du mal a comprendre comment je pouvais etre aussi rigide avant ! Surtotut que le dimanche matin, je crois que j’adorerais mater Flash mac queen en comatant dans mon canap plutôt que d’être au taquet dés 7h… Mais c’est trop long pour l’instant ! Je croise les doigts pour que ca vienne vite !

  8. Celine says:

    Chez nous, pas de tv, mais un projecteur avec Netflix. Comme l’écran n’est pas souvent descendu, il n’y a jamais de tv dans la semaine. Un peu le week-end avec le papa. Pour l’instant mon fils 4 ans ne reclame pas, il a compris qu’en semaine c’était niet. Du coup, il savoure quand il y a droit, et je suis contente que ce soit un plaisir pour lui et pas une nounou de remplacement. Parfois, j’aurais besoin de temps pour préparer le repas ou autre, mais je ne pense jamais à la tv. J’ai des circonstances atténuantes: on n’avait pas de tv quand j’étais toute petite et je détestais Club Dorothée !
    Y’a donc pire que toi en psycho-rigide de la tv!

Laisser un commentaire

Connect with Facebook