Le Niminus accompagne sa mère au laboratoire…

La plus grande différence entre la 1re et la 2e grossesse? C’est bien simple : pour la première, tu es tranquille, pour la deuxième, tu as ton Niminus dans les pattes. Pour la première tu flânes dans les magasins de puériculture en rêvant, pour la deuxième tu cours après ton Niminus parti essayer les lits parapluies. Pour la première, tu peux aller vomir tes tripes en toute tranquillité, pour la deuxième  tu as un Niminus qui vient te demander « pourrrrooooooooi Maman? ». Et pour la première, tu allais faire tes analyses mensuelles toute seule comme une grande. Aujourd’hui, j’ai eu l’immense joie d’y traîner mon Niminus.

Pourquooooooooi? Me diras-tu. Eh bien parce que l’Homme était en train de faire de la peinture et qu’il n’en pouvait plus d’avoir un Niminus bègue le suivant à la trace. Ah oui, nouveau développement de ces dernières semaines, le Niminus, voulant nous sortir trente idées à la seconde, bégaie. Cela ne nous tape pas du tout sur le système, noooooon. Surtout couplé avec la fonction « pourquoi »…

« héééé pppppapaaaaa! Tu-tu-tu-tu fais la peinture? Oua-oua-oua (/mode caniche on) aussi ze-ze-ze-ze veux faire! Tu-tu-tu-tu prends le-le-le pinceau? Pourrrrrroi? pourrroi papa? »

Bref, on est saoulés. Mais revenons à nos moutons. Ce matin, je suis donc partie au labo, le Niminus sous le bras. Par chance, nous sommes tombées sur une gentille infirmière qui nous installe toute deux dans une petite pièce pour les prises de sang. Double angoisse pour moi :

1. Je n’aime pas les piqûres

2. Le Niminus lorgne sur les petits tubes coloré…

Je l’installe à côté de moi, lui ordonnant de ne surtout rien toucher (Pourrrrrroi maman?), puis la gentille infirmière arrive. Je précise bien qu’elle était gentille, parce qu’après tout j’aurais pu tomber sur une vieille peau qui, agacée par la présence d’un lardon dans son labo, se serait vengée sur mes pauvres veines.

L’infirmière commence son affaire puis, comme elle était gentille, se met à parler au Niminus. L’erreur. Elle qui se faisait discrète dans son coin (sait-on jamais, des fois qu’elle décide de la piquer elle aussi) est partie dans un flot de parole intarissable, et toujours en bégayant, et en sautant du coq à l’âne bien entendu.

A la question : « et alors, tu vas aller à l’école? », mon Niminus a répondu :

(/mode caniche on) « oua-oua-oua pour-pour aller à l’é l’é l’école zé assté une zoli’ belle robe avec n’un n’un n’un ti saaaa et un lipp de Rebelle! »

Regard hagard de l’infirmière.

Pour que l’infirmière saisisse l’intégrité du message, il aurait fallu que le Niminus s’exprime ainsi : « tout à fait ma bonne dame. D’ailleurs pour la rentrée, j’ai acheté une jolie robe avec un petit chat dessus. Cela me fait aussi penser que ma maman m’a aussi acheté un livre de Rebelle, le dernier Disney. »

J’ai donc expliqué tout cela à cette brave femme, puis le Niminus n’a pas manqué de lui raconter, toujours en bégayant, toute l’histoire de Rebelle, pendant que mon sang coulait, qu’elle vissait ses tubes, qu’elle me mettait les pansements (gentille infirmière mais pas une pro de la visée, ayant charcuté mes deux bras). J’avais envie de lui dire « ha, tu regrettes de l’avoir lancée, hein? »

Mais bon, ce n’est pas elle qui s’est à nouveau coltiné le Niminus dans les toilettes, où elle voulait tout faire « comme maman » et s’indignait de ne pas avoir le droit de pisser dans un flacon.

(2975)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

16 comments

  1. Elodie unperfectmum says:

    Ahah genial!
    Mon zebulon a moi n avait que 2 ans lors de ma deuxieme grossesse donc je l avais parqué dans sa poussette!
    Et encore, comptes tu l emmener au prelevement strepto???:)))))))ptdr
    Je n imagine meme pas si je devais l emmener maintenant a 3 ans et demi :/
    Ah c est clair que c est pas le meme delire la grossesse du second!disons qu on est nettement moins egocentré!!!!

    • Maman Dinde says:

      J’ai pas fait ce prélèvement pour ma 1re (pas en labo du moins) du coup j’espère y échapper pour la 2e lol!

  2. melusine says:

    Quand j’etait enceinte il a fallu qu’une fois je prenne pupuce avec moi chez le gygy mais le grumeau a rien trouvé de mieux que de hurler tout le long elle avait peur du gygy grrrr visite express avec gygy qui en pouvait plus et du coup pas d’echo de controle. les joies d’etre parent

  3. Sunny says:

    Wahou… Je n’ai pas encore eu la chance de devoir amener notre mini au labo avec moi ! Je compatis !

    Par contre je connais bien le moment où tu es en train de vomir tes tripes et tu entends derrière la porte : »Maman, tu es malade ?! » alors qu’elle le sait très bien et que toi tu peux pas répondre, t’es au dessus de la cuvette !

  4. L'Heure d'été says:

    Hahaha, ma pauvre, sacrée séance au laboratoire, le rêve quoi !
    Il est certain qu’une seconde grossesse change beaucoup de chose dans la vie quotidienne avec le premier Minibout.
    (Enfin, ce qui est formidable quelque temps après, c’est devoir à quel point nos enfants peuvent jouer ensemble. Magique !)
    Nathalie

  5. Aurore says:

    Moi j’ai tjs réusssi à esquiver le labo avec mon nain…Parce que soit j’y allais à la première heure avant que chéri ne parte au boulot, soit je prenais mon rdv son jour de repos 😉 j’ai donc pas connu ça…mais je compatis…

  6. Le Ronde says:

    Heureusement que je n’ai pas encore de Niminus avec moi… J’ai une phobie des aiguilles. Pas tout-à-fait le bon exemple à lui donner, crois-moi ! Je pleure et je tremble et je retire mon bras. Toute une histoire… 😀

  7. la Cigale ou la Fourmi says:

    Ce post est à mourir de rire, le mode chien je ne sais plus quoi, je n’en peux plus¨¨¨
    Et le 3eme alors, c’est pour quand? (comme ça, à la piquouse, tu en auras 2 dans les pattes. Et encore plus de rire pour nous!)
    Bises

Laisser un commentaire

Connect with Facebook