Harambe, ça aurait pu être moi tu sais

J’ai été très émue par ce triste fait divers qui indigne les foules outre atlantique, par ce petit garçon de 3 ans qui échappe à la vigilance de sa maman et tombe de 5 mètres dans la fosse des gorilles, se retrouvant nez-à-nez avec Harambe, jeune mâle de 17 ans. Emue, dans un premier temps, par la décision du zoo d’abattre ce bel animal prisonnier, ce bel animal qui n’avait rien demandé.

En lisant les premiers gros titres,  ma première réaction je l’avoue fut de m’indigner contre ces parents qui avaient  laissé tomber leur enfant directement dans la cage des gorilles en le soulevant par dessus la barrière. Je crois que quand un évènement tragique se produit, on cherche toujours à mettre la faute sur le dos de quelqu’un. A trouver un coupable à condamner.

Puis en creusant un peu l’histoire, j’ai découvert que le gamin s’était en fait glissé en dessous de la barrière – et qu’il s’était donc retrouvé dans la fosse tout seul. Et là, ça m’a interpelée une seconde. Parce cette fois, non, je ne pouvais plus mettre la faute sur le dos de la mère. Parce que pour perdre soudainement son enfant de vue, il suffit d’une seconde. D’un battement de cils, d’un détournement du regard et l’accident est arrivé.

Harambe

C’est comme l’enfant qui court dans l’allée du supermarché et qui disparait au détour d’un rayon. Celui qui soudain lâche la main de sa mère sur un parking et qui manque de se faire renverser. Celui qui profite du fait que maman soit en train de moucher sa petite soeur pour aller dans un endroit défendu. Celui que l’on croit être avec son papa, et vice-versa. Toutes ces situations, je les ai vécues de près ou de loin. Et je suis sûre que vous aussi. C’est un peu comme tous ces bébés qui tombent du canapé ou de leur plan à langer. On pense avoir la situation sous contrôle. Et puis en fait, non.

Quelques secondes d’inattention, il n’en a pas fallu davantage pour que ce petit garçon  se retrouve dans la fosse. Quelques secondes, juste le temps de refaire son lacet ou de remettre sa casquette au petit frère. En quelques secondes, l’accident est arrivé. En quelques secondes, ce petit garçon n’était plus là. Et ce que je peux vous dire avec certitude, c’est que ce petit garçon là aurait tout à fait pu être le mien.

34C640D800000578-0-image-a-1_1464650587839

Depuis hier, je lis toutes sortes de commentaires acerbes d’internautes qui se pensent experts en tout : en pédopsychologie, en parentalité, en gorille à dos argenté. Blâmant le zoo pour avoir pris la décision d’abattre le gorille ou pour l’insécurité de ses installations, mais blâmant surtout la mère de l’enfant pour sa négligence.

« Mais quelle pétasse, elle pouvait pas le surveiller son gosse? Elle avait certainement le nez dans son smartphone! »

« Les personnes qui ne sont pas capables de surveiller leurs enfants ne méritent même pas d’être mère! »

Alors oui, j’ai été très touchée par la mort d’Harambe, si majestueux, au regard si expressif. Vous le savez, la cause animale est un sujet auquel je suis très sensible. Pour vous dire, tout à l’heure j’ai écrasé un escargot dans ma cour en reculant la voiture et je lui ai demandé pardon en découvrant sa petite carcasse toute écrabouillée. Je m’indigne des corridas, je suis végétarienne depuis 16 ans.

Je ne sais pas si le gorille aurait fait du mal à l’enfant. Je ne sais pas non plus si une fléchette tranquillisante l’aurait rendu plus agressif. Mais je suis une mère, et une chose est sûre,  si cet enfant avait été le mien, pris au piège dans cet enclos avec un animal sauvage qui en quelques secondes pouvait lui réduire les os en poussière, j’aurais appuyé sur la gâchette moi-même. Et ne me dites pas que vous n’en auriez pas fait autant.

J’en aurais été malade et cela m’aurait hanté toute ma vie, sans aucun doute. Mais le fait est que personne ne peut prévoir les gestes d’un animal en captivité, d’un animal de 200 kilos certainement affecté par les cris de la foule et de l’enfant, d’un animal qui d’un seul geste volontaire ou non peut porter un coup fatal à un petit bonhomme de 18 kilos.

Et ce qui me choque énormément, c’est l’intransigeance avec laquelle tout le monde montre cette mère d’un doigt accusateur. Encore une fois. Mais est-ce que quelqu’un s’est posé une seconde la question de son état psychologique actuel, à cette maman? Cette mère qui, à cause d’un instant d’inattention, a failli voir mourir son enfant sous ses yeux, traîné par le pied sur dix mètres par un gorille après une chute de 5 mètres? Cette maman impuissante qui ne peut rien faire d’autre que de hurler « I love you, mommy loves you baby! » à son petit garçon en se disant que c’est peut-être les dernières paroles qu’il entendra? Cette maman qui a désormais les services sociaux à sa porte, et dont des milliers d’inconnus lui souhaitent le pire?

Harambe fut peut-être la victime d’une erreur de jugement de la part du personnel du zoo, ou d’un instant d’inattention de cette maman ordinaire. Peut-être aussi fut-il la victime de ce système écœurant qui consiste à faire payer les gens comme vous et moi pour aller voir des animaux sauvages derrière des barreaux, je ne sais pas, et là n’est pas la question. Harambe est mort, et ni vous ni moi n’y pouvons plus rien.

Par contre, ce que nous pouvons tous faire, c’est montrer un peu d’indulgence à la faillibilité humaine, et nous mettre deux secondes à la place de cette maman qui, parce qu’elle a détourné le regard pendant quelques instants, va peut-être se voir retirer la garde de ses enfants…

(5174)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

31 comments

  1. Aline says:

    Ca me fait penser à une autre histoire arrivée il y a peu de temps. Un homme s’est déshabillé et s’est jeté dans la fosse aux lions. Il les a énervé et un lion et une lionne ont commencé à s’en prendre à lui. Il y avait une lettre dans ses vêtements expliquant qu’il voulait se suicider. A priori, il devrait vivre par contre le lion et la lionne ont été tués pour pouvoir le récupérer.

  2. Helene says:

    Petite question car je n ai pas lu tous les articles à ce sujet, mais le papa n etait pas present ? Plusieurs articles parlent des parents, mais tout le monde ne s en prend qu à la maman, on ne parle pas du papa !

  3. Luly says:

    Je pensais justement hier, en regardant les infos sur les inondations, au prix accordé à la vie humaine.
    Nous lui donnons une valeur inestimable, à voir les sommes déboursées pour sauveur quelqu’un coincé en montagne, une personne dont la maison devient une île flottante.
    Je crois que nous considérons collectivement qu’elle n’a pas de prix.
    Une fois, j’ai cru perdre mon fils dans un magasin, nous avons paniqué à fond, couru partout et ce sentiment me revient facilement.

  4. Nolwenn says:

    Je n’aime pas les zoo, encore moins les cirques… Je pense que l’enfant tombé dans cet enclos n’était évidemment pas à sa place, mais le singe n’était pas non plus à la sienne. Quand l’homme comptendra t il qu’il n’est pas supérieur ? Ces grilles me donnent un haut le cœur.

  5. Julie says:

    Merci pour ce billet qui remet les choses à leur place.
    Que les parents qui n’ont jamais eu une minute d’inattention (pour cause d’éternuement, de B2 à moucher, de discussion avec un autre adulte…) lèvent la main.
    Dommage que l’animal ait dû être abattu et n’ait pas pu juste être endormi.
    La mère ne devrait pas être blâmée, je pense qu’elle s’en veut déjà suffisamment !!!

  6. Vinie says:

    Merci de nous faire réfléchir et de nous poser à la place de cette Maman.
    Je n’ose pas imaginer sa peur et son effroi et j’en suis toute chamboulée 🙁

  7. Mathilde says:

    Magnifique texte! Merci 🙂 les gens sont durs surtout derrière leurs écrans… la maman doit se sentir horrible :s

  8. marmottine says:

    Bel article, tu as très bien résumé ma pensée, merci. Je me suis moi-même indignée du manque de vigilance des parents après avoir lu la mise à mort du gorille Harambe.

    Puis j’ai réfléchi, un gorille n’aurait pas pu être endormi (une telle masse n’aurait pas pu être anesthésiée rapidement de façon à récupérer l’enfant), il aurait pu porter un coup fatal à l’enfant… et au final les choses n’auraient pas pu être autrement, ce pauvre animal aurait été tué.

    J’ai ensuite pensé aux parents. Non, on ne peut pas surveiller son enfant à moins d’être son ombre… et n’importe quel parent ne peut se vanter de l’être ! C’est malheureux mais c’est un accident et il aurait pu arriver à TOUS les parents et à TOUS les enfants. Et dans ce cas, nous n’avons que nos yeux pour pleurer. On se doit, nous parents, d’être indulgents vis-à-vis de cette mère qui a cru voir la dernière heure de son fils, venir sous ses yeux impuissants.

  9. Nanie says:

    Ton article m’émeut beaucoup. Tes mots sont très justes et tu résumes parfaitement les émotions que je ressens autour de cette « histoire ».
    Merci de tant de justesse et de tact

  10. annie says:

    merci pour ce point de vue très intéressant.
    de mon point de vue personnel, les parents sont responsables de leurs enfants. il s’agit d’un accident et cela aurait pu arriver à n’importe qui malheureusement. mais ils restent responsables. c’est vrai que c’est pas la peine de s’acharner.

  11. l0uanne says:

    Tu sais les gens adorent juger, car eux sont parfaits ! Je compatis à la peine de cette maman, comme tu le dis avec des enfants 1sec d’inattention et ca va très vite. Ca aurait pu arriver à n’importe qui.

  12. Batice71 says:

    Bravo car effectivement, on a toutes une fois au moins connu une défaillance de surveillance et en tant que maman, je m’en suis voulue.
    Alors encore bravo de prendre la défense de cette maman !!!

  13. Maman_2_anges says:

    merci pour cet article qui résume tellement bien ce que je ressent à ce sujet. J’adore les animaux et je déteste qu’on leur fasse du mal, mais si cela avait été mon enfant, je l’aurais tué moi même.
    c’est un animal magnifique et majestueux mais aussi terriblement dangereux.
    il n’y a pas de coupable, juste un terrible accident qui en plus de provoquer la mort d’un bel animal, risque de briser une famille

  14. Mademoiselle Mam' says:

    Que ça fait plaisir de lire cela!!
    Je me suis fait lincher par des commentaires émanant certainement de mère qui se croient parfaites (mais nooooooooon mesdames) en disant qu’il suffit d’une seconde pour qu’un accident arrive.

    Que n’avais-je pas dis là!

  15. Je ne suis pas une poule says:

    Bravo! Oui je suis passée par les mêmes phases que toi… Je ne suis pas fière d’avoir, un instant, stigmatisé cette mère ordinaire. Et comme toi, si il avait s’agit de ma fille je n’aurais pas hésité une seule seconde. Merci de montrer un peu de tolérance dans se monde si prompt à juger (surtout caché derrière un écran d’ordinateur)

  16. Clarisse says:

    Très bel article et qui résume très bon le cheminement de mes ressentis sur cette histoire. Moi aussi j’ai eu le rapide ‘Ah mais que faisait les parents?’ et puis j’ai regretté d’avoir eu cette pensée ‘réflexe’. Parce que j’ai un petit bout de 10 mois qui depuis une semaine gambade partout à 4 pattes et qui est hypnotisé par les prises murales et toutes les surfaces pouvant l’aider à se lever… mais aussi se faire mal, très mal. Alors 1 seconde d’inattention et quelque chose peut arriver… Malheureusement.
    Aujourd’hui, j’aurais plutôt tendance à me questionner sur la sécurité des enclos dans ce zoo. Parce que si un gamin casse-cou peut crapahuter et finalement tomber dans l’enclos d’un animal ‘dangereux’ (bien qu’à ce stade, même un zébre aurait pu être dangereux pour un enfant), c’est qu’il y a une faille et pas des moindres. Malheureusement, ils étaient donc obligés d’abattre ce pauvre gorille qui n’avait rien fait de mal si ce n’est être un animal sauvage. Je ne suis pas entrain de juger le zoo, seulement je me questionne…

  17. La maîtresse says:

    Bonjour !

    C’est la première fois que je laisse un commentaire chez vous, lectrice qui passe d’habitude sans laisser de trace.

    Je suis instit et il m’arrive d’emmener ma classe en sortie. Parfois c’est assez simple, on est déposé dans un endroit clos et assez sûrs par un bus, peu de chances donc de perdre un petit loustic.
    Mais il m’est arrivé d’emmener des maternelles toute une journée en extérieur. Je ne sais pas si vous pouvez imaginer le stress causé par la responsabilité de ces 27 enfants à ne pas quitter des yeux une seule seconde.

    J’ai des amies qui ont des enfants et qui souvent les perdent du regard quelques secondes. Et je suis effarée à chaque fois.
    Certes les accidents peuvent vite arriver, mais je trouve (à titre tout personnel) que la vigilance n’est pas aussi forte qu’ellle devrait l’être par la plupart des parents.

    Je changerai peut être d’avis quand je serai moi même mère me direz-vous..

    En espérant ne pas trop me faire fustiger !
    À bientôt

  18. Julianna says:

    ENFIN SINON IL SUFFIT DE DONNER LA MAIN À SON ENFANT pour éviter de le perdre/qu’il soit renversé/qu’il aille où il ne faut pas.

    JAMAIS ma mère ne m’a laissé courir dans les supermarchés, ou dans un parc, ou n’importe où !
    Si je ne donnais pas la main, on n’allait nulle part.

    C’est quand même fou qu’en 2016, les parents soient incapables de tenir leurs enfants par la main dans un lieu public. C’est pas comme si c’était LA BASE de l’éducation en société.

    Enfin c’est cool de lire les commentaires de parents qui se réconfortent entre eux sur leurs incapacités à apprendre LA BASE de la vie en société à leur enfant.

  19. Claire says:

    Merci pour ce billet qui montre un peu de compassion. Je suis d’accord, même si on fait son maximum, même si on tente toujours de tenir la main de nos petits, de les surveiller, de rester près d’eux, ça nous est arriver à toutes qu’ils nous échappent….
    Je pense a cette maman, à ce petit, et je leur souhaite de retrouver enfin un peu de paix… et surtout que les mauvaises langues les laissent se reconstruire…
    Quand a Harambe,… que faire à part regretter l’incident.
    Julianna : j’imagine que vous n’avez pas d’enfants…. votre commentaire serait presque drôle si ce n’était pas grave.

  20. mouflettes says:

    Ton billet est très juste. C’est la seule chose que j’ai lu sur cette triste histoire est ça me suffit car oui, si ça avait été ma fille j’aurai voulu la récupérer quoiqu’il en coûte. Et c’est bien sûr tellement dommage… Merci.

  21. Madame.Pon says:

    J’aimerais bien avoir ton avis sur une réalité assez courante aux Etas-Unis : beaucoup de parents oublient leurs enfants dans les voitures sur les parkings. Les immenses parkings, ou personne peut les entendre hurler pendant qu’ils meurent lentement. Pareil, il y a beaucoup d’articles (un peu comme le tien) qui tentent d’expliquer que c’est pas la faute des parents, que cela peut arriver a tout le monde. Qu’il suffit d’un petit moment d’inattention et qu’il ne faut pas faire culpabiliser d’avantage les parents. Sauf que ces pauvres gamins meurent d’une façon atroce, donc merde moi j’ai bien envie de faire culpabiliser les parents parce que c’est bien de leur faute. En disant a cette mere qu’elle est humaine et qu’elle n’a rien fait du mal on ne risque pas justement d’encourager un comportment laxiste, une attitude de « je ne suis qu’une mere, je ne peux pas faire attention tout le temps » ?
    Et si a la place de la mere on aurait eu une maîtresse pendant une sortie d’école ? Est-ce que le ton de cet article serait-il toujours « l’erreur est humaine … on peut pas surveiller des enfants tout le temps » ? Je ne pense pas …
    Mes parents ne m’ont jamais perdue dans un supermarché, je n’ai jamais été en danger d’être renversée par une voiture faute d’inattention de mes géniteurs. Et pourtant je leurs ai donné du fil a retordre 😉

  22. Tri3nu says:

    Merci pour ton article, très vrai et juste!
    Moi ce qui me choque, c’est que ce petit garçon a réussi à passer sous une barrière?! Je pense qu’il y a un manque de sécurité du zoo quand on voit ou peuvent se faufiler les enfants!

    Après la décision de mettre à mort ce gorille a dû être pénible à prendre et même si je m’indigne de cela, je pense que les responsables du zoo on évalué les risques.

  23. noutella says:

    juste merci pour ce billet et pour ton blog en général…criant de vérité et d amour;
    (je fais partie de ces mères qui perdent leur enfant,qui ne donnent pas systématiquement la main,qui laissent courir dans les magasins….bref qui ne donnent pas la base….et en plus j en ai 4…)

Laisser un commentaire

Connect with Facebook