Croire au Père Noël?

Certaines personnes de mon entourage ont récemment fait le choix de ne pas faire croire à leurs enfants que c’est le Père Noël qui apporte les cadeaux. Depuis, c’est une question que je tourne et retourne dans ma tête, et j’en suis finalement venue à cette conclusion : c’est une opinion que je comprends et que je respecte, mais que non, vraiment, je ne partage pas. J’aime Noël, son gros barbu, sa hotte et son traîneau.

Tout d’abord, parce que j’ai des souvenirs merveilleux de mes premiers Noëls.

C’est logique, ce que l’on a aimé, enfant, nous allons faire notre maximum pour le transmettre à notre tour à nos enfants. J’ai la grande chance d’avoir de nombreux souvenirs de mon enfance, et ceux que je garde de mes Noëls de croyante sont de loin les plus magiques. Je me souviens des lumières et des odeurs, de la carotte et du petit verre déposés devant la cheminée, et de mon frère et moi sur la banquette arrière de la voiture. Bizarrement, les soirs de réveillon, mes parents mettaient toujours un temps incroyable à nous rejoindre. Je me souviens des 24 chez ma grand-mère, que nous passions mes cousines et moi à nous imaginer quels trésors nous allions trouver sous le sapin en rentrant. Et ce qui était encore le plus magique là dedans, c’était de rentrer et de trouver les paquets déposés au pied du sapin comme par magie. De découvrir les cadeaux que l’on espérait tant, de nous dire que nos voeux avaient été exaucés.

santaroofb

Puis une année, la partie logique de mon cerveau a décidé d’entrer en guerre contre ma candeur et de tout pulvériser, du Père Noël à la petite souris en un seul assaut. Le Noël suivant, je suis allée acheter mon cadeau avec mes parents. Je pouvais choisir ce que je voulais, tant que ça ne dépassait pas 300 francs. A l’adolescence, j’ai eu droit à « on ira t’acheter un cadeau la semaine prochaine » et, quelques années plus tard, à « tu te rempliras un chèque ». Noël avait été défait de sa magie et était devenu une formalité, une contrainte. Une signature au bas d’un chèque, comme presque tout le reste dans la vie.

J’essaie tant bien que mal d’apprendre à ma fille la valeur de l’argent. Mais j’ai envie que Noël ne soit pas à propos de cela. Noël, c’est les lumières, le partage, et de précieux moments en famille. C’est le calendrier de l’Avent,  le papier cadeau que l’on adore déchirer et le bonheur de sauter du lit le 25 au matin pour voir si la magie a opéré.

Parce que je trouve qu’il n’y a rien de malsain à laisser croire à un enfant que le monde est un petit peu plus beau et magique qu’il ne l’est en réalité. Qu’il y a des petits lutins sympas qui fabriquent des jouets pour les enfants sages. Qu’il y a une souris qui apporte une petite pièce aux courageux qui ont perdu une dent, et des cloches magiques qui sèment du chocolat.

Cela fait-il de moi une menteuse? Je pourrais aussi lui dire « les kinder viennent du super U, la pièce de 2€ c’est la monnaie du pain de ce matin et pour tes cadeaux, j’essaie de faire en sorte qu’ils ne soient pas fabriqués par des petits chinois, mais ça va encore me coûter une blinde. Maintenant mange ta quiche, y’a un petit cochon qui n’a jamais eu la chance de voir la lumière du soleil qui est mort pour fabriquer tes lardons. » (J’exagère – je sais)

Certes, techniquement ce sont des mensonges, mais moi je vois cela comme une pincée de poussière de fée saupoudrée sur quelques jours du calendrier. Je n’ai pas l’impression d’apprendre à ma fille à mentir, quand avant d’aller dormir nous scrutons ensemble le ciel à la recherche du traîneau du Père Noël. Je pense plutôt lui apprendre à rêver. Et tant qu’elle sautera de joie en voyant clignoter les feux d’un avion en pensant que c’est le nez brillant de Rudolph, je la regarderai en lui disant intérieurement « Rêve, ma fille. Profite à fond. Tu ne sais pas la chance que tu as de pouvoir encore voir le monde avec tes yeux d’enfant. »

santa_sleigh_moonlight

(2226)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

16 comments

  1. Séverine says:

    Merci! Merci pour ce bel article qui tombe à pic car mon loulou m’a fait une frayeur aujourd’hui… je voudrais qu’il rêve le plus longtemps possible… je suis une très mauvaise menteuse donc cela n’est pas toujours facile pour moi… mais j’ai les meme souvenirs de Noël que toi… magiques…

  2. Flo says:

    Moi aussi, je pense comme toi et j’ai plein de beaux souvenirs de Noël et de sa magie. Alors je veux que ça dure aussi longtemps que possible pour mes filles!

  3. batice71 says:

    Tout à fait d’accord ! Mon grand de 6 ans ne pose pas encore de questions et j’espère qu’il gardera cette magie dont je me souviens…
    Merci pour ce bel article !

  4. raphsel95 says:

    je fais partie de cet « entourage » qui a décidé de révéler le pot aux roses à sa fille . Je rassure tout le monde: elle n’est pas traumatisée lol !!! Je n’ai peut-être pas vécu cette magie de Noël autant que certains, l’organisation de Noël ces dernières années est plus un calvaire pour moi qu’un plaisir immense, c’est peut-être la raison pour laquelle cela me tient moins à coeur.
    Par contre, je ne blâme en aucun cas ceux qui continuent à faire vivre cette magie dans les yeux de leurs enfants, à embellir encore et encore cette jolie croyance … joyeux Noël à tous et toutes, enfants et parents …

  5. Corinne (Couleur Café) says:

    Je pense que les enfants ont le droit à leur part de magie, ils auront assez le temps par la suite d’affronter la vraie vie. Je suis d’accord avec toi, nous avons tellement de merveilleux souvenirs de Noël, pourquoi ne pas leur en donner l’occasion de vivre ces moments merveilleux à leur tour ?

  6. Dame-Fée says:

    Je trouve ta vision du noël sans père noël bien triste. On n’est pas obligé de faire un chèque ou de faire le cadeau plus tard, c’est une question de bonne volonté.

    Personnellement je n’ai jamais eu de chèque, sauf très récemment (j’ai 24 ans) car mes grands-parents me donnent souvent des sous pour mes stages de danse qu’ils ne peuvent pas réserver eux même. Mais ce sont des sous pour un cadeau très précis, pas juste pour se débarrasser de la corvée de cadeau !
    D’autant que Noël c’est surtout le partage, le plaisir de se retrouver en famille, de faire plaisir par sa présence et ses cadeaux, de préparer les cadeaux et les emballer avec l’impatience de les voir ouvrir plus tard… Le père noël n’est qu’une toute petite partie de tout ça…

    Autre chose, depuis que mes deux petites sœurs ne croient plus au père noël nous faisons un « chapeau » : chaque membre de la famille tire au sort un papier avec le nom de quelqu’un et nous devons faire un petit cadeau à la personne tirée au sort (souvent un cadeau maison). Nous découvrons à Noël qui est tombé sur qui. C’est un vrai plaisir de préparer un cadeau secret pendant un mois et de faire la surprise, et c’est au moins aussi magique que le père noël ^^

    Je n’ai pas d’enfant, mais même si j’ai aimé croire au père noël je ne pense pas que je leur ferais croire moi même. la déception est grande quand on apprend la vérité, et j’ai été choquée d’apprendre que mes parents savaient mentir aussi bien. Même sans leur en vouloir la confiance n’est plus tout à fait la même.

  7. Elodie says:

    Magnifique article, il fait partie de mon top 3! Et me renforce dans l’idée de ne pas dévoiler à mon grand de bientôt 6 ans que oui les plus grands de son école ont raison de dire que le barbu n’existe pas…je me bats encore plus cette année afin de pouvoir pendant la nuit déposer ses cadeaux au pied su sapin et le laisser croire qu’ un bonhomme à la barbe blanche et à la robe rouge a pénétré dans notre maison pendant son sommeil et qu’il a mangé la clémentine et bu le verre de lait qu’il lui avait préparé!
    Quel bonheur!!
    En tout cas une fois de plus tu m’as mis la larme à l’œil, elle a même eu le temps de couler!!
    Merci :-)))

  8. Val1603 says:

    Je pensais justement à faire un article sur ce thème, et tu as tout dit ! C’est exactement ce que je pense !
    Mon p’tit dernier (7 ans) me dit constamment en ce moment : « Tu sais les copains de l’école, ils disent que le Père Noël / la petite souris et les cloches de Pâques : ce sont les parents ! ». Il ne me pose pas ouvertement la question, alors je lui réponds : « Tu sais, moi encore à mon âge (42 ans), j’aime croire au Père Noël ! ».
    Et pour l’instant il s’en contente : ouffff !
    Pour mon aînée : idem, je lui ai fait croire très longtemps au Père Noël… et je ne regrette pas !

  9. virginie says:

    quel article waouh
    Pour ma part j’ai décidé de leur faire croire à la magie de Noël mes enfants ont 8 ans pour l ainé et 4 ans et demi pour les jumeaux
    Le grand avait déjà des doutes l’an dernier mais a préféré se laisser porter par cette magie de peur de ne pas avoir de paquetsss le jour J sous le sapin mais cette année je l ai mis dans la confidence « des grands » et lui ai expliqué que oui ce sont les parents qui font des surprises aux enfants et il n en est pas plus traumatisé, au contraire ça l a fait rêver pendant 8 ans avant de devoir grandir et là il sait a qui demander ce qu il veut
    par contre il crois dur comme fer à la petite souris pour en avoir croisé une allant vers la cave l an dernier alors qu il venait de perdre une dent

  10. virginie says:

    J aime faire les achats de Noël et heureusement pour moi car je dois acheter pour mes enfants mais aussi ceux que mes parents et grands parents leur offriront j’aime manger le 24 chez parents,J’aime tendre l’oreille le 25 au matin quand le plancher commence a craquer au réveil du premier enfant quand on voyant le sapin avec les cadeaux il cours réveiller les 2 autres et qu ils pensent qu il est trop tot pour réveiller les parents et attendent difficilement deux minutes avant de craquer et de venir nous réveiller
    j’aime ce rêve j’aime cette magie j’en garde de très bons souvenirs d’enfance et je souhaite que mes enfants aient autant de belles images dans leur tête qu ils pourront partager plus tard

  11. maman Schtroumph says:

    Je me posais la même question. Pour ma Schtroumphette, je pense que ça va être la dernière année et j’espère vraiment qu’elle en profitera à fond et qu’elle ne sera pas tro déçue d’apprendre la vérité. Pour autant, elle a découvert toute seule que la petite souris était une supercherie, car « une souris ça travaille pas, donc ça peut pas avoir d’argent, donc c’est les parents qui le mettent mais c’est plus joli de faire croire que c’est une souris »

Laisser un commentaire

Connect with Facebook