Choisir LE cartable…

Aujourd’hui, je te parle école. Comme il fait un temps absolument dégueulasse et intolérable pour un mois d’août, autant se flinguer le moral au reste en faisant les abjectes courses de rentrée. Ne te sauve pas ! Je ne vais pas te parler de l’odieux « Polypro 21*21,7 JAUNE GC » qui figurait sur la liste de rentrée du Niminus, mais d’un truc autrement plus cool : le choix du cartable.

Le choix du cartable est au CP ce que le choix de la robe est à la mariée. Tu veux de la qualité, de l’originalité, de la beauté. Pas te marier en chemise d’hôpital raie-au-vent, ce qu’est un peu l’effet que me faisaient les cartables criards de grande surface. Ton enfant n’est pas de cet avis, bien entendu. A 6 ans, le cartable Reine des Neiges, tu l’épouses avec ardeur. Tu te contrefous de ses bretelles qui te scieront à coup sûr les épaules et de ses coutures hasardeuses qui lui perceront un trou au cul dans 6 mois.

Comme tu le vois, en plus de ne PAS trouver le cartable pratique, joli et costaud dont tu rêves, il faudra en plus négocier avec l’enfant pour qu’il lui plaise aussi (après tout, c’est lui qui devra l’assumer, pas toi).

Heureusement, je m’étais déjà renseignée sur les internets auprès de mères chevronnées et je savais que les cartables Tann’s étaient des valeurs sûres. Sûres, mais… coûteuses.

Sans titre

Sélection du site les-griottes.com

Il y a 2 ans, nous avons trouvé un peu par hasard le cartable du Niminus : un Tann’s violet tout mignon, avec des petits cœurs. Zéro flocon, zéro princesse blafarde. Des bretelles rembourrées confortables (je le sais, c’est moi qui porte le cartable quand on rentre à pied #Mulet), de belles finitions bien costaudes. Il répondait à tous mes critères, mais malheureusement pas à ceux du Niminus, qui lorgnait avec envie sur Elsa à paillettes.

Comme j’ai plus d’un tour dans ma musette, je lui ai promis de customiser l’étiquette de son cartable, avec du papier Scrap, son prénom, un autocollant d’Elsa ET des strass. Elle a signé tout de suite.

Et bordel qu’on a bien fait : 6 mois plus tard, les princesses c’était trop la honte, et elle a même viré un beau jour notre jolie étiquette. Vous imaginez la scène si elle avait voulu changer de cartable en janvier du CP alors que je lui avais dit « prends en bien soin car on le garde au moins jusqu’au CE2 » ? Les années avec Elsa lui auraient semblé foutrement longues.

Nous sommes à la porte du CE2, et elle a donc déjà utilisé son cartable deux ans. Cartable qui, en deux ans, n’a pas bougé. Certes elle est assez soigneuse comme petite gosse, mais je ne pense pas m’être trompée en choisissant cette marque.

Comme le Niminus est assez chétive, et si la maîtresse ne demande pas à ce qu’elle ramène l’intégralité de son matériel tous les soirs, son cartable lui ira sans souci une année de plus : il est en super état et il lui plait toujours. Mais si en cours d’année elle croque le biscuit d’Alice et prend 20 centimètres en deux jours… On a déjà le grand frère.

Je t’ai déjà parlé du site les-griottes.com avec qui je collabore souvent qui personnalise tout un tas d’objets très cools. Eh bien figure toi qu’on peut y personnaliser un cartable Tann’s! Il y a des dizaines d’illustrations beaucoup plus chouettes que cette fichue Reines des Neiges, et on peut également inscrire le prénom de l’enfant sur la poche avant, ce qui apaise un peu la frustration de ma fille qui a un prénom qu’on ne trouve pas sur les bols bretons.

g-ecole-sac-a-dos-tanns-815-9

Quand je te disais que le choix était conséquent!

En plus ça brille.

Je suis un peu jalouse.

Ma fille et moi nous sommes donc installées devant l’ordinateur pour « fabriquer » son Tann’s, et on avait l’embarras du choix tellement tout était trop beau. Quand tu as galéré à trouver UN cartable qui convienne à tout le monde, laisse moi te dire que là c’était la caverne d’Ali Baba à Byzance, et encore, je suis sûre qu’ils s’engueulaient souvent, à Byzance.

Bon, elle a pris la journée à se décider sur le motif, et m’a un peu surprise en se décidant finalement pour le chic ananas : elle aimait bien également les palmiers et la plume (elle a de bons goûts, elle tient ça de sa mère). En deux clics c’était commandé, en deux jours reçu dans un bel emballage.

C’est vrai qu’un bon cartable comme celui-ci, ce n’est pas donné. Mais je préfère mettre le prix une fois tous les trois ans et lui apprendre à prendre bien soin de son matériel plutôt que d’entrer dans la surconsommation et changer tous les ans parce que le cartable est râpé ou qu’il n’est plus à la mode du moment. Et Bibiche ne peux qu’acquiescer : il utilise encore les ciseaux achetés en… CE2.

20794886_10155386992000708_52542053_o

Cartable offert par le site les-griottes.com. Merci à eux!

(668)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

One comment

  1. MamanBaleine says:

    Tann’s, une valeur sûre ! Julia a le classique en 38cm depuis le CP, elle entre en CE2 et il est encore nickel, je l’a simplement passé 2 fois en machine (à chaque fin d’année scolaire). Et grain de sucre sur la chouquette, je l’ai payé 20 euros aux soldes d’été Cultura à l’époque !

Laisser un commentaire

Connect with Facebook