Ces trucs dégueulasses que fait un parent au quotidien

Nullipares, je vais vous révéler un petit secret. La parentalité, c’est crade. Alors bien entendu c’est aussi merveilleux, exceptionnel, transcendant et tout ce qu’on veut, mais le fait est que pour chaque moment magique, il y a un moment un peu dégueu, du moins dans les premières années d’un lardon. Quelques exemples?

Aller à la pêche aux crottes de nez dans un nez qui n’est pas le sien

Vous avez déjà vus les mickeys de compétition que sont capables de faire les bébés? Énormes, verts, visqueux… Bref, parfaitement immondes. Tellement dégueulasses que la vue même de cette infamie dans le nez de ton poupon t’est insupportable. Et te voilà donc partie à fouiller dans le nez de ton lardon récalcitrant sans aucune retenue. Tu te surprendras même à pousser un petit soupir de satisfaction en voyant que tu as enfin réussi à lui ôter cette horreur de la narine – même si elle est à présent collée sous l’ongle de ton index.

Manger un bonbon de seconde main (ou plutôt de seconde bouche)

Ah, les bonbons durs et autres sucettes que mes enfants ne terminent jamais et qui finissent immanquablement dans ma bouche, on en parle, ou pas?

Ou pas.

Manger des restes dégueus pour sauver la face.

La grande tante pense offrir une petite gourmandise à tes lardons en disposant sur sa jolie petite nappe de cuisine boules crèmes et autres gâteaux Chamonix fourrés à l’orange parfaitement abjects. Tu connais la chose, tu déclines poliment. Ton lardon se fait avoir par l’aspect pourtant alléchant du biscuit, y croque une fois, s’insurge d’avoir été ainsi fourvoyé et te demande s’il peut aller tout recracher dans la poubelle (quand ce n’est pas dans ta main). Après un tel spectacle et les « à mon époque on n’avait que des oranges à Noël et on était bien contents », tu ne veux pas passer pour une rustre, alors tu bouffes le reste du Chamonix dégueulasse en t’efforçant d’afficher une mine réjouie et de changer de sujet de conversation.

Se faire vomir entre les seins

Qu’y a-t-il de plus magique qu’un bébé repus qui s’endort au sein ou sur son biberon? Tu le redresses doucement, poses sa petite tête sur ton épaule et le tapote tout doucement dans le dos pour qu’il fasse son rototo. Sauf qu’au lieu d’émettre un petit rot, il te renvoie totalement la classe entre les nibards. Puis se rendort comme un bienheureux, alors que toi, tu as du lait caillé qui pue qui te ruisselle jusqu’au nombril.

gif-baby-vomit-mom-633369

Ca aussi c’est sympa.

Version garçon : se faire pisser sur les doigts

C’est l’été et vous êtes en promenade en pleine nature quand tout à coup, ton lardon éprouve une envie pressante. Comme il ne sait pas encore manier son tuyau, tu te portes volontaire pour le faire à sa place et c’est ainsi que les dernières gouttes finissent immanquablement sur tes doigts à toi. Et le pire, c’est que tu le félicites : il n’a pas fait dans son froc.

Version fille : se faire pisser sur les sandales

C’est l’été et vous êtes en promenade en pleine nature quand tout à coup, ta lardonne éprouve une envie pressante. Ne sachant pas encore pisser accroupie derrière un épicéa, tu lui fais un siège de fortune en la soulevant par l’arrière des genoux et, immanquablement, elle te pisse un peu sur les orteils. La sensation est des plus agréables.

Avoir des petites crottes en guise de jouet de bain

Prendre un bain avec bébé, un moment tellement sympa à partager! Sauf quand le-dit bébé, certainement détendu par la chaleur enveloppant son petit corps, laisse échapper quelques petites perles qui viennent flotter à la surface de l’eau. Ca rompt un peu la magie, mais la partie de pêche qui s’ensuit est des plus mémorables.

Tendre instinctivement la main sous une bouche pré-dégueulante

Ton (petit) lardon goûte pour la première fois à un met qu’il trouve particulièrement abject. Comme il n’a pas encore tous les codes de bonne conduite en société, il ne se pose pas de question : c’est dégueulasse = ça sort immédiatement de sa bouche, et tant pis pour le petit chemisier Jacadi tout blanc. Malheureusement, tu te soucies du sort du petit chemisier Jacadi tout blanc : tu lui tends donc volontiers ta main pour qu’il y déverse la source de son dégoût.

Tendre instinctivement la main sous un anus en pleine dilatation

C’est l’heure du change et comme par hasard, ton fourbe de lardon éprouve une soudaine envie de déféquer. Alors que tu viens tout juste de mettre la couche sale à la poubelle, tu vois avec horreur ses douces petites fesses ouvrir le chemin à quelque chose de beaucoup moins charmant. Tu n’as que quelques secondes pour trouver comment protéger ton matelas à langer de l’immondice. Tu choisiras instinctivement – et peut-être stupidement – de sacrifier ta main. Et voici comment tu te retrouves de ton plein gré avec un étron fumant au creux de la paume.

200

Le combo.

Et il y en a encore tellement d’autres, comme nettoyer des pyjamas plein de selles plus ou moins liquides (souviens-toi, c’était ici), utiliser un mouche bébé buccal (je suis persuadée avoir déjà avalé de la morve avec ce truc) ou encore la collection de crottes de nez du Niminus. On en fait, des trucs crados, quand on est parent. Et toi, tu me racontes un moment particulièrement dégueu?

(1736)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

8 comments

  1. Cindy Dame Mahaut says:

    Mais moi j’adore ça les Chamonix !
    Purée qu’est ce que j’ai ri !
    En plus on est en plein dans l’apprentissage de la propreté avec Numerobis, et c’est pas de la tarte ! Alors qu’est ce que je m’y retrouve !
    Merci de m’avoir tant fait rire !

  2. Garcia says:

    Aller à l’école ,descendre de la voiture ,s’apercevoir que loulou à les moustache du lait prendre un kleenex imprégnée de ta bac et le nettoyer l’entendre hurle et se marrer

  3. Océane says:

    Quand comme moi, on est nullipare ton article est a mourir de rire et un peu de dégoût aussi !
    Merci pour ton blog, je suis a chaque article au bord de la crise de fou rire !

  4. Claire Moon says:

    Je suis au boulot, j’ai du me retenir pour pas exploser de rire ^^

    On a déjà vécu les crottes de nez, le caca dans le bain ou sur papa à la sortie du bain, la belle régurgit dans le décolleté… Faut-il qu’on les aime pour subir tout ça sans broncher !

  5. Fa says:

    Un moment dégueu ?
    La gastro qui s’invite à la maison… L’homme cloué au lit… Puis ramasser le vomi de sa fille (première contaminée)… puis nettoyer les draps plein de caca de son fils (lui aussi contaminé)… Oui car se sont ses enfants mais quand il faut y aller faut y aller….

Laisser un commentaire

Connect with Facebook