Avant j’avais des principes. Maintenant, j’ai des gosses (qui regardent la télé) {Ca jacasse #12}

Quand j’étais enceinte, j’avais des idées bien arrêtées sur la manière dont j’allais éduquer mon bébé. Déjà, allaitement et petits pots bios et faits maison me semblaient être la base, pour bien commencer dans la vie. Mon bébé évoluerait dans un milieu sain et naturel, et éveillerait ses sens grâce à des jouets en bois eco-friendly. Mes placards ne verraient jamais la couleur du moindre petit ourson en gélatine et le coca serait banni du territoire. Plus important encore, je me jurai de protéger ma progéniture de l’ennemi numéro 1 en prêchant solennellement « Mon enfant ne regardera pas la télé. Si je fais un gamin, c’est pour m’en occuper, pas pour l’abandonner devant cette invention de dernier homme. »

Quand je repense à ça, je me dis ceci : petite conne, va.

Laisse moi t’expliquer comment cette belle conviction a tourbillonné dans le siphon en moins de temps qu’il faut pour le dire.

Comme toute bonne primipare, mon unique obsession quasi maladive était de protéger ma petite larve. Je me mettais d’ailleurs dans des états incroyable lorsque nous rencontrions des situations qui auraient hypothétiquement pu nuire à sa santé. Je culpabilisais de l’emmener en ville à cause des gaz d’échappements. Je changeais de trottoir lorsque j’apercevais un fumeur, au loin. Ca me prenait aux tripes de la voir portée par quelqu’un d’autre, qui pourrait lui refiler je ne sais quel microbe. Je crois que j’aurais pu la mettre sous cloche, je l’aurais fait.

Mais alors, la télé, j’en faisais une fixette. Le pire, c’est quand on était invité chez des gens qui ont plaisir à avoir la télé en fond sonore. Parce que tu vas pas leur dire comment se comporter dans leur baraque, tu vois.  Tu lâches un petit sourire crispé, genre je suis trop cool raoul, mais intérieurement, tu visualises les ondes de la télé en train de griller tous les beaux petits neurones de ton futur prix nobel. Attends, y’a pas de la fumée qui lui sort des oreilles, là?

Du coup, tu uses de tous les stratagèmes pour que la télé ne soit pas dans le champ de vision de ton gamin. Tu l’emmène à l’autre bout de la pièce, tu lui fais tourner le dos à l’engin de malheur. Intérieurement, tu envoies des messages subliminaux à tes hôtes pour qu’ils éteignent leur foutu écran plat.

Et puis ton bébé grandit, et toi comme une imbécile tu gardes la télé obstinément éteinte quand il est réveillé. Plus grand, tu lui fais découvrir un mignon petit dessin animé que tu auras pré-visionné à l’avance comme si tu lui offrais du caviar, un met rare, à savourer. 5 minutes, pas plus. Il est captivé. Il en redemande. Tu refuses, pensant qu’il va tomber dans la dépendance.

Puis tu fais des travaux. De l’enduit à l’argile bien crade qui te salope tes fringues, tes sols, tu en retrouves dans tes cheveux et dans ton soustif. Et ton Niminus qui patauge là dedans, à escalader l’escabeau. Tu lui mets un dessin animé, pour l’éloigner des zones dangereuses. Puis deux. Puis tu te rends compte que c’est le seul moyen de faire tes travaux en paix. Tu capitules. Ton Niminus passe 1 heure devant T’Choupi, et toi tu as des ampoules aux mains et cette impression dégueulasse d’avoir complètement foiré l’éducation de ton enfant.

Il y eut une période où le Niminus ne jurait que par les dessins animés. A chaque fois que j’enfilais un DVD dans le lecteur pour avoir un moment de paix, j’avais l’impression de me faire tatouer un « bad mother » sur le front. Et puis elle a grandit, et trouvé d’autres façons de s’occuper toute seule.

Aujourd’hui, la télé, elle ne la réclame que rarement. Elle préfère colorier. Mais quand elle est crevée, chiante ou qu’elle s’ennuie, oui, elle regarde la télé.Et en plus, elle mange des bonbons, joue avec des baguettes magiques en plastoc made in China. Et elle ne s’en porte pas plus mal.

Pour participer à {ça jacasse} number 12 (clique sur le lien pour plus d’info et pour mirer la galerie des souveraines passées…), il suffit de poster un lien vers ton article sur notre page facebook

Et si tu n’as pas de blog, tu peux aussi me dire quelle belle conviction tu as toi aussi envoyé valser une fois que tu es devenue mère!

(1986)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

10 comments

  1. coralie de cetaitcommentavant ? says:

    Exactement le thème que je voulais écrire !! et tellement bien écrit !
    J’étais anti télé !! et encore plus le matin ! Inconcevable! et puis pendant mes 3 mois de parental…quelques minutes de sommeil en + pendant u’elle regarde la télé…pourquoi pas !! (bon jamais les jours de nounou!)…je vais essayé de trouver un autre sujet !

  2. Amélie Epicétout says:

    Moi mes principes ils ont eu la peau dur pendant sa première année, ensuite on a laissé tombé, on fait au feeling pour que tout le monde y trouve son compte. Quand j’y repense, j’me dis « tout ce bordel pour en arriver là! ».

  3. Chacha says:

    Ahahahaha^^ Mes nièces regardent aussi, et pas tant que ça finalement! Que faire hein? J’ai rattrapper tes derniers messages, j’aime bien les aventures de ton fils aussi c’est très drôle et très réaliste!! Bisous bisous

Laisser un commentaire

Connect with Facebook