Occuper son Niminus par temps de pluie en faisant des cookies!

Aujourd’hui, c’est mercredi. Et il fait un temps tout gris-pourri. Et je suis toute seule à la maison avec le Niminus.

En tant que SuperMom je me dois de proposer à ma fille une activité merveilleuse pour l’ouvrir au monde et aiguiser sa curiosité . En tant que fille ordinaire qui est contente de ne pas aller au boulot, j’ai envie de la coller devant un dessin animé et de zoner sur l’ordi.

Je suis sûre que ce sentiment tu le ressens toi aussi tous les jours, tu te dis « bon qu’est ce qu’on va bien pouvoir faire de fabuleux et d’inoubliable aujourd’hui? » mais en même temps, t’en as pas toujours l’énergie et parfois même carrément pas l’envie. Et tu te sens même parfois un peu esclave de ton gamin parce que tu lui dévoues tout ton temps libre et tu as seulement la paix quand il dort (et s’il fait la grève de la sieste et la java la nuit, ton temps « pour toi » tu te le mets derrière l’oreille).

 Du coup, on va parler un peu de ce qu’on peut faire pour ravir nos lardons tout en y trouvant nous aussi un intérêt pour nous (= tout sauf la sortie au parc, en gros. Parce que la sortie au parc je sais pas ce que t’en penses mais pour moi c’est la mort.)

Et aujourd’hui, on va parler de cuisine. Le Niminus fait un très bon commis de cuisine. Et toi, t’as besoin de cuisiner tous les jours, alors autant essayer de transformer ce moment de tâche ménagère en activité éducative et ludique. Parce que je pense qu’il est quand même important à ce niveau là de leur montrer que ça ne tombe pas du ciel, pof tout cuit dans l’assiette. Sinon tu vas te retrouver dans 15 ans avec un gaillard qui entrera en fac et qui t’appellera tout paniqué parce que ses pâtes sont encore dures comme du béton après 30mn de cuisson.

Mais comment tu as fait ton compte mon lapinou ? 

Ben j’ai mis les pâtes dans la poêle pis j’ai attendu mais ça devient pas mou!  

Et tu as mis de l’eau?

Ben pour quoi faire?

(histoire vraie)

Alors si t’as pas envie de lui préparer des tupperwares tous les weekends, autant commencer maintenant à lui inculquer quelques bases, en plus il adore ça. Alors évidemment, tu ne vas pas lui filer une lame de 30 cm pour préparer des brochettes, ni lui demander d’aller sortir lui-même le gâteau du four. Mais il y a plein de choses que les Niminus à partir de 2 ans peuvent faire, à condition de leur faire un peu confiance. Et de ne pas avoir peur du ménage après.

Le plus simple, c’est de commencer avec de la pâtisserie. C’est froid, y’a pas de lames, les risques sont limités. En plus ils peuvent mettre les doigts dans la pâte et ça, ça cartonne.

Aujourd’hui, on a fait des cookies. Voici les tâches que tu peux confier sans risque à ton petit second :

1. Transvaser les ingrédients du verre mesureur au saladier. Au début, tu peux le guider si tu penses qu’il va se le renverser sur le froc, mais tu remarqueras vite qu’il est assez habile.

 

2. Mélanger les poudres avec un fouet, ça non plus ce n’est pas sorcier.

 

3. Tenir le batteur électrique. Je te vois ouvrir des gros yeux, mais fais lui confiance : rappelle-lui les règles de sécurité (non on ne touche pas les fouets, oui on est obligé de le laisser dans le saladier), et reste bien à côté de lui. Tu le laisses faire seul un moment puis tu guides sa main pour terminer. Il sera fier.

 

4. Attention, là tu vas peut-être croire au canular en voyant cette photo :

 

 

Mais oui! Je laisse le Niminus taper doucement les oeufs contre les bords des saladiers pour les fendre, après elle me les donne et je les ouvres. Elle sait faire ça depuis ses 2 ans, au début ils vont tout doucement (tes consignes), rien ne se passe donc tu dis « plus fort! » (malheureuse!) et là l’oeuf lui éclate dans la main, tu en as dans les cheveux bref tu te jures de ne plus jamais recommencer. Mais ils choppent vite le coup, je t’assure!

5. Le petit commis peut aussi faire des petits tas de pâte sur la grille pour former les cookies, il te restera juste à égaliser un peu le tout.

 

6. Et enfin, tu peux lui demander de mettre les pépites sur les cookies. C’est à cet étape qu’il faut le surveiller de près, si tu ne veux pas que toutes les pépites finissent dans son petit gosier.

 

Tin-niiiin, 30 cookies bien chocolatés!

Mais qu’est ce que tu vas en faire de tous tes cookies maintenant?

Justement, j’y viens. J’avais prévu de faire des cookies pour emmener au boulot demain, parce qu’aujourd’hui c’est mon anniversaire. Du coup c’était soit je me tapais les cookies toutes seule pendant que le Niminus était devant la télé OU dans mes pattes, ou je faisais de ce moment une activité mère/fille. On a même poussé le vice jusqu’à se mettre la BO de La Belle et La Bête en fond sonore. On a passé un chouette moment, la preuve :

 

PS : ce test a été réalisé avec un Niminus lambda, je ne garantie en rien le succès de cet atelier avec un modèle plus pétulant.

Et parce que je sais que tu vas me la demander …


Pour 15 cookies :


*125g de farine
*15g de cacao amer en poudre
*1/2 paquet de levure
*1 pincée de cannelle
*1 pincée de sel
*100g de beurre
*50g sucre roux / cassonade
*50 g de sucre blanc
*1 oeuf
*4ml d’extrait de vanille
*100g de flocons d’avoine
*100g de pépites de chocolat (perso, je casse du Milka en petits morceaux)


175° pendant 10mn environ.

– mélanger les poudres SAUF le sucre
– mélanger le beurre ramolli et le sucre, puis ajouter l’oeuf et la vanille. Avec une cuiller en bois, ajouter les poudres, les flocons puis la moitié pépites.
– faire des petits tas sur la plaque du fou. Utiliser du papier sulfurisé! Le plus pratique est de prendre 2 petites cuillers pour former des boules qui s’étendront avec la chaleur. Disposer le reste des pépites sur le dessus des cookies.
– faire cuire environ 10 minutes, jusqu’à ce que les cotés aient pris de la couleur. Ils ressortiront mous du four mais durciront par la suite. Il faut donc les laisser durcir avant de les ôter de la plaque.

 

Astuces : ajouter une cuiller à soupe de beurre de cacahuète (dans ce cas, diminuer la dose de beurre). Pour les pépites, prendre une plaque de chocolat et en casser des petits morceaux avec la pointe d’un couteau. On peu mettre du chocolat au lait, blanc, mais mon préféré c’est le chocolat aux éclats de noisettes!

 

Recette trouvée sur allrecipe.com et traduite par mes soins.

(2166)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Did you like this? Share it:

Avant de partir …

10 comments

  1. Alex says:

    Ta recette m’a l’air tout bonnement excellente 🙂
    Bravo à Niminus pour être un bon petit commis et bravo à toi de lui faire découvrir la cuisine 🙂

  2. nane says:

    il va de soit que demain en fin de journée, tu sais le moment où le lardon a pris son goûter, jouer et qu’il s’ennuie et qu’il t’ennuie et que ce n’est pas encore l’heure de manger, s’il fait moche, nous ferons de bons cookies!!

    ou alors dimanche!!

  3. Sev says:

    Merci pour le recette 🙂
    C’était atelier fondant au chocolat cet aprem… Le mieux? Laisser le moineau faire la vaisselle!!!!
    Le pire: c’est lui qui lèche le plat maintenant et Maman se fait avoir :'(

    Comme tu l’as précisé il faut faire preuve de confiance et de patience car chez nous plus d’une fois ça s’est fini en colère, punition…

    • Maman Dinde says:

      oui chez nous aussi ça c’est déjà terminé ainsi (notamment pour les sablés de Noël, en plein dans le terrible two), du coup quand elle décide de faire n’importe quoi je l’envoie voir ailleurs si j’y suis!

  4. Sandra SB says:

    Ici tout est bon pour occuper le nain qui « veut faire la cuisiiiiiiiine avec maman », y compris, verser les pâtes dans l’eau, mettre les légumes dans la passoire … Le must étant de mettre les langoustines dans l’eau ( oui, oui, on s’la pète ! 🙂 )
    Ca contente tout le monde : le repas est fait, le nain est content on a fait une activité utile, ludique et éducative !

    j’te pique le recette !!!

  5. cissoune says:

    Je sais pas pour ta copine (rapport aux langoustines) mais Camille adore attraper les homards avec son père 🙂

Laisser un commentaire

Connect with Facebook